Un suspect du Hamas accusé de poser des bombes et de tirer des roquettes
Rechercher

Un suspect du Hamas accusé de poser des bombes et de tirer des roquettes

L’homme, âgé de 24 ans, est accusé par le tribunal de Beer Sheva de s’être entraîné avec le groupe terroriste pour attaquer des soldats israéliens à la frontière de Gaza, en achetant une part d’un tunnel de contre-bande entre Gaza et le Sinaï

Un tunnel allant de Gaza en Israël, vu sur une photo dévoilée par l'armée israélienne le 18 avril 2016. (Crédit : unité des portes-paroles de l'armée israélienne)
Un tunnel allant de Gaza en Israël, vu sur une photo dévoilée par l'armée israélienne le 18 avril 2016. (Crédit : unité des portes-paroles de l'armée israélienne)

Un possible membre du Hamas a été accusé de nombreux crimes par un tribunal israélien, dimanche, y compris de préparer le meurtre des soldats en posant une bombe et en tirant des roquettes contre des soldats israéliens patrouillant à la frontière de Gaza.

L’homme de 24 ans, nommé par le tribunal de Beer Sheva comme étant Medhat Abu Sneima, a été inculpé de 18 charges d’accusation différentes, toutes liées à son activité en tant qu’agent du groupe terroriste du Hamas qui contrôle la bande de Gaza.

Les charges incluent la tentative de meurtre, la conspiration en vue de commettre un meurtre, l’établissement de contacts avec un agent étranger, le passage d’informations à un ennemi avec l’intention de faire du tort à la sécurité de l’Etat, la participation à un entraînement militaire illégal et le fait d’avoir rejoint et agi comme membre d’une organisation illégale.

Il a été arrêté par des agents du service de sécurité du Shin Bet à la frontière de Gaza, bien que l’on ne sache pas précisément quand cela s’est produit.

Les procureurs israéliens ont accusé Abu Sneima de tirer des roquettes et mortiers contre une position militaire israélienne et contre le point de passage commercial de Kerem Shalom entre Israël et Gaza en 2012, avec d’autres combattants du Hamas. Selon les documents du tribunal, personne n’a été blessé dans les incidents.

Abu Sneima a également été inculpé pour avoir placé des bombes sur les routes, ciblant des patrouilles israéliennes le long de la frontière avec Gaza, et les procureurs l’ont accusé d’avoir pris part à un entraînement armé avec le Hamas, y compris pour devenir un sniper.

« Le suspect, avec d’autres, a procédé à la surveillance de positions de l’armée près de la frontière de Gaza, suivi le mouvement de troupes et placé des bombes sur des véhicules de l’armée israélienne afin de tuer des soldats, peut-on lire sur le document d’inculpation. C’est un miracle que personne n’ait été blessé. »

Selon les procureurs, Abu Sneima a rejoint le Hamas en 2007, et en 2014 a payé 7 000 dollars pour acheter une part d’un tunnel de contrebande entre Gaza et l’Egypte, qui a ensuite été détruit par les autorités égyptiennes.

Une audience pour prolonger la détention d’Abu Sneima dans une prison israélienne est prévue lundi.

Il n’y a pas eu de commentaire immédiat du Hamas sur l’inculpation.

Les tensions dans le Sud ont récemment augmenté à la suite de l’annonce d’Israël qu’il avait découvert un tunnel en provenance de Gaza, après des rapports indiquant que le Hamas avait recommencé la construction de tunnels d’attaque sous la frontière entre Israël et Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...