Israël en guerre - Jour 191

Rechercher

Un terroriste palestinien tué lors d’un raid de l’armée en Cisjordanie

Un engin explosif placé par des Palestiniens a explosé contre un bulldozer de l'armée dans le camp de réfugiés de Nur Shams, près de Tulkarem; l'armée a détruit une cache de bombes

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des troupes israéliennes opérant en Cisjordanie, le 5 septembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Des troupes israéliennes opérant en Cisjordanie, le 5 septembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Un Palestinien armé a été tué et un autre homme a été grièvement blessé lors d’affrontements avec les troupes israéliennes au cours d’un raid dans un camp de réfugiés près de la ville de Tulkarem en Cisjordanie mardi matin, ont déclaré les responsables palestiniens de la santé.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) a déclaré qu’Ayed Abu Harb, âgé de 21 ans, avait été tué d’une balle dans la tête par les troupes israéliennes dans le camp de réfugiés de Nur Shams. Une branche locale du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien a ensuite indiqué qu’Abu Harb était l’un de ses membres.

L’agence de presse officielle palestinienne Wafa, citant l’hôpital gouvernemental local Thabet Thabet, a déclaré qu’un autre homme avait été grièvement blessé au cours des affrontements à Nur Shams.

Tsahal a déclaré que les troupes étaient entrées dans le camp de réfugiés pour détruire une grande cache d’engins explosifs improvisés (EEI) dans un bâtiment utilisé comme quartier général pour des terroristes palestiniens recherchés, suite à des informations fournies par l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet.

La cache a été démolie par les troupes du Corps du Génie Militaire.

Au cours du raid, des tireurs palestiniens ont ouvert le feu sur les troupes de l’armée et ont lancé des explosifs. Tsahal a déclaré que les forces ont riposté aux tireurs, touchant plusieurs d’entre eux.

La branche locale du Jihad islamique palestinien a déclaré que ses hommes armés avaient ouvert le feu sur les forces israéliennes et fait exploser des engins dans le camp de réfugiés.

Des images publiées par des médias palestiniens montrent l’explosion d’un EEI au moment où un bulldozer militaire israélien se fraie un chemin dans les rues de Nur Shams.

Tsahal a utilisé des bulldozers D9 lourdement blindés lors d’opérations en Cisjordanie pour débarrasser les rues des explosifs cachés, afin de permettre aux troupes d’entrer en toute sécurité et de procéder à des arrestations.

L’armée a déclaré qu’aucun soldat n’a été blessé à la suite de l’explosion, et que le bulldozer a continué à déchirer le macadam pour exposer les bombes cachées qui y avaient été placées par des terroristes.

Aucun suspect n’a été arrêté dans le camp de réfugiés près de Tulkarem au cours de la nuit. La dernière opération militaire à Nur Shams remonte à la fin du mois de juillet.

La semaine dernière, de rares affrontements ont eu lieu entre des Palestiniens armés et des membres des forces de sécurité de l’AP à Tulkarem, au cours desquels une personne a été tuée.

Tsahal a déclaré mardi matin que les troupes avaient arrêté 19 Palestiniens recherchés au cours de raids nocturnes dans d’autres parties de la Cisjordanie, et que des affrontements avaient eu lieu dans certaines zones.

Depuis un an et demi, la violence s’est intensifiée en Cisjordanie, avec une augmentation des tirs palestiniens contre des civils et des soldats israéliens, des arrestations quasi-quotidiennes par l’armée et une recrudescence des actes de vengeance commis par des résidents d’implantations juifs extrémistes contre des Palestiniens.

Les attaques palestiniennes en Israël et en Cisjordanie ont fait 34 morts et plusieurs blessés graves depuis le début de l’année.

Selon le Times of Israel, 179 Palestiniens de Cisjordanie ont également été tués au cours de la même période – la plupart d’entre eux au cours d’affrontements avec les forces de sécurité ou lors d’attaques, mais certains étaient des civils non impliqués et d’autres ont été tués dans des circonstances obscures, notamment par des habitants armés d’implantations israéliennes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.