Un théâtre de Ramallah signe un contrat avec le CNC et l’Institut français
Rechercher

Un théâtre de Ramallah signe un contrat avec le CNC et l’Institut français

L’accord vise à "lancer la numérisation de la salle de cinéma du Théâtre Al-Kasaba", situé à Ramallah

Le Théâtre Al-Kasaba en 2017. (Crédits photo : CC BY-SA 4.0 / Djex93 / Wikimedia)
Le Théâtre Al-Kasaba en 2017. (Crédits photo : CC BY-SA 4.0 / Djex93 / Wikimedia)

L’Institut français de Jérusalem a publié de 31 juillet un communiqué annonçant la signature d’un contrat avec le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et le Théâtre Al-Kasaba de Ramallah. L’accord vise à « lancer la numérisation de la salle de cinéma du Théâtre Al-Kasaba », situé à Ramallah.

« Al Kasaba est un lieu culturel historique de Ramallah, pôle économique et culturel majeur. Le cinéma a longtemps été la source de revenus principale de la salle mais la transition numérique et la situation instable de la ville après la seconde intifada les a progressivement amenés à arrêter l’activité », lit-on dans le communiqué.

« Depuis septembre 2018, l’équipe travaille à la rénovation du théâtre et à la redynamisation de sa programmation culturelle. Proche de l’antenne de Ramallah de l’Institut français de Jérusalem, Al Kasaba est devenu en quelques mois le partenaire privilégié de tous les événements de la saison culturelle de l’Institut français. La numérisation du théâtre est un projet majeur pour l’Institut français de Jérusalem qui pourra utiliser le lieu comme une salle hors les murs et y construire une programmation exigeante de films français récents. »

L’Institut français de Jérusalem affirme croire en l’essor du cinéma palestinien, avec des films « produits chaque année malgré les difficultés rencontrées par leur réalisateur ».

L’institution se réjouit également de l’ouverture de cursus cinéma ou audiovisuel dans les universités palestiniennes, permettant « aux jeunes professionnels d’être mieux formés » et au lancement de « nombreuses initiatives locales qui participent à raviver la culture cinématographique locale ».

Par cette numérisation de la salle de cinéma du Théâtre Al-Kasaba, l’institut estime que cela « bénéficiera ainsi plus largement à tout le secteur du cinéma en Palestine et représente un pas vers la construction d’une filière de distribution ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...