Un tribunal interdit la discrimination transgenre dans le monde du travail
Rechercher

Un tribunal interdit la discrimination transgenre dans le monde du travail

Tandis que Tel Aviv célèbre la Gay Pride, une commission ministérielle révèle le faible taux d’emploi chez les transgenres

Des milliers de personnes assistent à la parade annuelle de la Gay Pride à Tel Aviv, le 13 juin 2014. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Des milliers de personnes assistent à la parade annuelle de la Gay Pride à Tel Aviv, le 13 juin 2014. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Dans une affaire qui marquera l’histoire des droits civils en Israël et qui coïncide avec la Gay Pride 2015 de Tel Aviv sur le thème : « Tel Aviv aime tous les genres », le tribunal national du travail a rendu une décision interdisant la discrimination des employés sur la base de leur identité de genre.

La reconnaissance historique d’une communauté largement marginalisée dans la société israélienne est arrivée tandis que le Premier ministre, Benjamin Netanyahu reconnaissait les luttes du mouvement LGBT pour l’égalité.

« La lutte pour toute personne d’être reconnue comme égale devant la loi est un long combat, et il y a encore un long chemin à parcourir », Netanyahu a écrit mercredi sur Facebook où il a publié un message en l’honneur de la Semaine de la fierté, notant qu’il était fier qu’Israël soit « parmi les pays les plus ouverts au monde ».

Selon la décision rendue le 2 juin, la protection contre la discrimination fondée sur l’identité de genre a été établie par l’interdiction de la discrimination en raison du sexe et l’orientation sexuelle posée par la loi sur l’Emploi (et l’égalité des chances).

La décision qui fera jurisprudence a été rendue dans le cadre de l’appel de Marina Meshel, une femme transgenre qui a poursuivi le Center for Educational Technology (CET), affirmant qu’elle avait été renvoyée en raison de son identité transgenre. Le tribunal a statué en faveur de Meshel, ordonnant à la CET de verser 21 000 shekels en dommages-intérêts.

Meshel avait fait appel à la juridiction nationale après que le tribunal du travail du district de Tel-Aviv a statué contre elle, affirmant qu’elle n’a pas été congédiée parce qu’elle était transgenre, mais plutôt parce qu’elle avait franchi les « limites » dans les conversations qu’elle a eu lieu avec les étudiantes de l’école au centre, en abordant le sujet de la sexualité et l’identité de genre.

Les transgenres sont le groupe le plus discriminé au sein de la communauté LGBT, selon un récent rapport élaboré par la Commission l’égalité des chances dans l’emploi (EEOC) au ministère de l’Economie.

La députée Meretz Michal Rozin assiste à une réunion de commission de la Knesset, le 26 novembre 2013 (crédit : flash 90)
La députée Meretz Michal Rozin assiste à une réunion de commission de la Knesset, le 26 novembre 2013 (crédit : flash 90)

Une majorité écrasante de 86 % des transgenres ont affirmé qu’ils gagnaient moins que le salaire moyen du marché.

Le rapport a également constaté que le taux d’emploi chez les transsexuels atteint les 68 %, soit un pourcentage beaucoup moins élevé que les autres groupes de la communauté LGBT.

Suite à la jurisprudence de la cour, la députée, Michal Rozin, a déclaré mercredi qu’elle prévoit de soumettre un amendement à la loi sur l’Emploi.

« Il est approprié que le législateur ancre dans la loi la protection des personnes victimes de discrimination en raison de leur identité de genre », a déclaré Rozin dans sa proposition d’amendement.

« Une telle législation transmettrait un message définitif à la fois aux employeurs et aux employés en ce qui concerne le droit de tout travailleur de ne pas être victimes de discrimination et de harcèlement ».

Mercredi également, le président, Reuven Rivlin, a accueilli les membres de sa résidence de l’organisation des Jeunes gays israéliens (AGI), dans le cadre des célébrations de la Gay Pride.

Pendant la première visite de ce genre au bureau du président, Rivlin a déclaré qu’il se sentait honoré d’accueillir ce groupe à son domicile.

« Il y a vingt-deux ans, j’ai eu l’honneur d’accueillir la première délégation de la communauté gay à la Knesset. Aujourd’hui, j’ai l’honneur de vous recevoir pour la première fois à la résidence du président », a déclaré Rivlin.

Tel Aviv est devenu l’une des destinations de voyage la plus ouverte aux gays du monde, et ses événements de la fierté gaie attirent des milliers de participants chaque année. Cette année, la célébration mettra l’accent sur la communauté transgenre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...