Rechercher

Une agence de certification de casheroute poursuit JetBlue pour fraude

Kof-K affirme que la compagnie aérienne a apposé son sceau sur un produit à base d'artichaut qu’elle n’a pas certifié

Illustration : Un vol de JetBlue Airways en route pour l’aéroport international de Salt Lake City, le 18 octobre 2019 (Crédit : Rick Bowmer/AP)
Illustration : Un vol de JetBlue Airways en route pour l’aéroport international de Salt Lake City, le 18 octobre 2019 (Crédit : Rick Bowmer/AP)

JTA – L’une des plus grandes agences de certification de casheroute des États-Unis estime que la compagnie aérienne JetBlue a commercialisé une collation en utilisant abusivement son sceau de casheroute.

Dans une plainte déposée jeudi dernier, l’agence Kof-K a déclaré que JetBlue avait mis son symbole d’approbation rabbinique sur une collation à base d’artichaut que l’agence n’a jamais certifiée comme étant casher.

La société qui fabrique la collation à l’artichaut, Elma Farms, n’est pas citée dans la plainte. Un porte-parole de JetBlue a déclaré vendredi à Reuters que la compagnie aérienne enquêtait sur ces allégations. Un avocat de Kof-K a refusé de faire part de ses commentaires à Reuters.

Il existe environ 1 400 agences de certification de casheroute dans le monde, mais aux États-Unis, les « Big Five » – Orthodox Union (OU), OK Kosher Certification, Kof-K, Star-K et le Chicago Rabbinical Council (CRC) – certifient plus de 80 % des produits alimentaires casher du pays. Kof-K a commencé ses activités de certification au début des années 1970.

L’assortiment de collations végétaliennes d’inspiration méditerranéenne vendue par JetBlue pour 9 $ comprenait également des produits, eux certifiés casher par l’Orthodox Union, le Kashruth Council of Canada (COR) et EarthKosher.

Il ne s’agit pas de la première action en justice intentée contre une compagnie aérienne en lien avec sa fourniture de nourriture casher cette année. Au Brésil, un juge a accordé aux plaignants 1 759 dollars après une plainte déposée contre American Airlines au motif qu’on leur avait refusé de la nourriture casher à bord.

Lufthansa et Delta ont elles aussi eu des problèmes juridiques avec la communauté juive, ces derniers mois, toutes deux pour avoir refusé d’embarquer des passagers juifs orthodoxes pour des raisons différentes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...