Une coureuse prend un avocat pour décaler le marathon Olympique du samedi
Rechercher

Une coureuse prend un avocat pour décaler le marathon Olympique du samedi

Son avocat a souligné que des arrangements ont été réalisés aux JO de 2012 pour des athlètes musulmans alors que des épreuves coïncidaient avec le Ramadan

Beatie Deutsch pendant un entraînement (Crédit : Beatie Deutsch/Instagram)
Beatie Deutsch pendant un entraînement (Crédit : Beatie Deutsch/Instagram)

JTA — Beatie Deutsch est une mère de cinq enfants observant le Shabbat qui espère pouvoir représenter Israël pour l’épreuve du marathon aux Jeux Olympiques. Elle a embauché un avocat pour s’assurer qu’elle pourra participer à la course l’année prochaine.

Le marathon aux Jeux Olympiques de Tokyo, qui ont été décalés cet été à cause du coronavirus, doit avoir lieu un samedi d’août 2021.

L’avocat de Deutsch a écrit au Comité exécutif du Comité Olympique International pour demander que l’événement, qui se court habituellement un dimanche, soit déplacé. Il devait avoir lieu un dimanche quand le programme Olympique de 2020 a été annoncé, mais il a ensuite été déplacé quand un site en dehors de Tokyo a été choisi pour accueillir la course.

En mars, quand les Jeux Olympiques de Tokyo ont été déplacés en 2021, Deutsch a écrit une lettre au Comité Olympique International pour demander que l’événement soit organisé un autre jour que samedi.

Beatie Deutsch (au centre) avec son mari, ses enfants et l’ancien maire de Jérusalem Nir Varkat (droite) au marathon de Jérusalem le 15 mars 2019.
(Beatie Deutsch/Facebook)

La réponse, selon une lettre du 18 août de l’avocat Avika Shapiro du cabinet juridique de New York Gibson, Dunn & Crutcher, était que « une fois que les dates et les heures des épreuves sont acceptées et fixées, le déplacement des épreuves pour répondre aux pratiques religieuses est tout simplement quelque chose que nous ne pouvons pas satisfaire étant donné la diversité des considérations religieuses que nous devrions prendre en compte pour les 2 000 athlètes qui participent aux épreuves d’athlétisme ».

Dans sa lettre au Comité exécutif, Shapiro a écrit que « le concept d’arrangements raisonnables pour des croyances et des pratiques religieuses est un principe bien établi dans la loi américaine, qui propose un cadre applicable pour trouver un équilibre entre les droits individuels, les considérations extérieures et l’applicabilité ». Il a souligné que des arrangements religieux avaient été réalisés pour des athlètes musulmans aux Jeux Olympiques de 2012, qui coïncidaient avec le Ramadan, notamment des horaires alternatifs pour manger, et décaler des épreuves d’endurance plus tôt dans la journée.

Deutsch, qui s’est installée en Israël depuis le New Jersey en 2009, est connue pour courir en jupe et en manches descendant au-dessous du coude et avec un bandeau. La coureuse orthodoxe ne s’entraîne pas et ne participe pas à des compétitions du coucher du soleil vendredi au coucher du soleil samedi. Deutsch n’a pas participé aux derniers Championnats du Monde parce que le marathon se courait un vendredi soir.

Elle a couru son premier marathon il y a moins de cinq ans, à l’age de 26 ans, et son deuxième à Tel Aviv alors qu’elle était enceinte de sept mois de son cinquième enfant.

“Mme Deutsch est dans une position unique pour être un modèle pour d’autres, particulièrement les femmes et athlètes de toute religion, alors que son histoire montre qu’il n’est jamais trop tard pour réaliser ses propres rêves, et que les athlètes peuvent aussi le faire, tout en devenant mères et en restant fidèles à leurs valeurs », a écrit l’avocat.

Deutsch doit encore se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo avec un temps de 2:29:30 ou par son classement mondial.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...