Une délégation d’élus français veut rencontrer Marwan Barghouti
Rechercher

Une délégation d’élus français veut rencontrer Marwan Barghouti

Le membre du Fatah, qualifié de "combattant pour la Paix" par le maire de Limay a été condamné pour le meurtre de cinq civils israéliens et pour avoir commandité quatre attaques terroristes

Un enfant palestinien devant un graffiti représentant Marwan Barghouthi, dirigeant palestinien emprisonné en Israël pour le meurtre de cinq Israéliens, au checkpoint de Qalandia, entre Ramallah et Jérusalem, en juin 2009. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)
Un enfant palestinien devant un graffiti représentant Marwan Barghouthi, dirigeant palestinien emprisonné en Israël pour le meurtre de cinq Israéliens, au checkpoint de Qalandia, entre Ramallah et Jérusalem, en juin 2009. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)

Eric Roulot est l’actuel maire de la commune de Limay dans les Yvelines. Membre du Parti communiste français, il est entré en fonction en 2014.

A l’occasion d’une coopération décentralisée, Eric Roulot est actuellement en voyage en Israël, en compagnie d’une délégation « des Maires et des élus, engagés dans la lutte pour la libération des prisonniers Palestiniens ».

Comme le rapporte son compte Facebook, l’élu indique sa volonté de rencontrer Marwan Barghouti qui selon ses propos « n’a cessé d’agir pour la paix, la justice et le respect du droit international ».

Marwan Barghouti, actuellement condamné à perpétuité, est engagé depuis son plus jeune âge auprès du Fatah. Il s’est fait arrêter une première fois par Israël à 18 ans. Il est considéré comme l’un des principaux meneurs de la première Intifada en 1987, année durant laquelle il sera expulsé en Jordanie. Il ne reviendra en Israël qu’après la signature des accords d’Oslo en 1994.

Il participe à la seconde Intifada en tant que chef du Tanzim, la branche armée du Fatah. Il deviendra l’homme le plus recherché d’Israël.

Barghouti est condamné en 2004 pour cinq meurtres et tentatives de meurtres dans une entreprise terroriste sous son commandement, y compris pour avoir autorisé et organisé l’attentat du Sea Food Market à Tel Aviv dans lequel trois civils furent tués.

Marwan Barghouti, condamné à perpétuité par la justice israélienne, est devenu pour les Palestiniens l’une des figures de la ‘résistance à l’occupation israélienne’.

Selon le post d’Eric Roulot, Marwan Barghouti est « Connu et reconnu dans le monde entier, y compris par des progressistes israéliens, il n’est pas étonnant que de plus en plus de dirigeants politiques réclament que lui soit accordé le prix Nobel de la paix ».

Sur son compte Facebook, le maire de Limay rapporte que « la ville de Limay, travaille depuis une dizaine d’années, avec le camp de réfugiés de Shu’fat situé à Jérusalem Est. A travers un accord de coopération décentralisée soutenu par le ministère des Affaires étrangères et le Conseil départemental des Yvelines, elle développe avec Shu’fat des actions de solidarité, des projets d’aménagements, des projets éducatifs ».

La délégation a décollé en direction d’Israël, le 13 juin au soir. Depuis elle a rencontré le Centre international de la Croix Rouge à Jérusalem, et a été reçue à la Knesset par des représentants de la Ligue arabe unie, dont Aida Touma-Sliman.

La délégation s’est également rendue au village de Kusra et a rencontré Nasser Dawabsheh, l’oncle d’Ahmed Dawashba, qui est le seul rescapé de l’incendie criminel de Duma.

Lors de ce voyage, l’objectif premier de la délégation était de rencontrer Marwan Bargouti à la prison de Gilboa, ce qui n’est pas arrivé, puisque le gouvernement israélien n’a pas délivré d’autorisation. « Leur entêtement à refuser que des Maires puissent lui rendre visite va nous conduire à faire une conférence de presse pour dénoncer ce comportement et réaffirmer notre exigence de libération de ce combattant pour la Paix », menace le maire sur Facebook.

Marwan Bargouti a été condamné pour le meurtre de cinq civils israéliens et pour avoir commandité quatre attaques terroristes.

Négociations infructueuses devant la prison ou Marwan Barghouti est emprisonné. Leur entêtement à refuser que des Maires…

Posted by Eric Roulot on Tuesday, 14 June 2016

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...