Une délégation israélienne au Tchad pour évoquer la coopération
Rechercher

Une délégation israélienne au Tchad pour évoquer la coopération

Des acteurs du secteur de l'Economie, de l'Agriculture et de la Coopération régionale ont rencontré des responsables de ce pays africain à majorité musulmane il y a deux semaines

Une délégation de représentants des ministères israéliens avec des responsables tchadiens au Tchad, en août 2019 (Crédit : ministère de l'Economie et du Commerce)
Une délégation de représentants des ministères israéliens avec des responsables tchadiens au Tchad, en août 2019 (Crédit : ministère de l'Economie et du Commerce)

Une délégation israélienne s’est rendue au Tchad, au début du mois, pour évoquer la coopération entre les deux pays sur une série de questions, notamment dans le secteur de l’eau, de l’énergie, de l’éducation et du commerce, a fait savoir le ministère de l’Economie dans un communiqué qui a été publié lundi.

Ce voyage, organisé du 5 au 7 août, a été placé sous la responsabilité du directeur du Commerce extérieur au sein du ministère de l’Economie. Il a eu lieu après la reprise, au mois de janvier, des relations entre l’Etat juif et le Tchad, pays d’Afrique à majorité musulmane.

La raison pour laquelle ce déplacement a été rendu public si tardivement reste indéterminée.

Aux côtés du ministère de l’Economie, la délégation a inclus des responsables des ministères de la Coopération régionale et de l’Agriculture, ainsi qu’un représentant de l’Institut israélien des exportations.

Les Israéliens ont rencontré des ministres et des hauts-responsables des ministères tchadiens des Finances, de l’Agriculture, de l’Eau, de l’Energie, des Ventes, des Communications, de l’Education et de la Santé. Ils se sont également entretenus avec des représentants de la Banque mondiale et de l’ambassade américaine au Tchad.

Il a été convenu, au cours des discussions, que de hauts-responsables tchadiens se rendraient à leur tour en Israël.

Le Tchad a restauré ses liens avec l’Etat juif à l’occasion d’une visite de vingt-quatre heures effectuée en janvier dernier par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, visite organisée après celle en Israël du président du Tchad, Idriss Déby.

Le Tchad avait rompu les liens avec l’Etat juif en 1972, suite aux pressions exercées par l’homme fort libyen Mouammar Kadhafi.

Netanyahu s’est rendu en Afrique à trois occasions au cours des deux dernières années, au Rwanda, au Kenya, en Ethiopie, en Ouganda et au Liberia. Il s’engage régulièrement à élargir les liens avec tous les pays du continent, et notamment avec ceux qui n’entretiennent pas de relations diplomatiques avec Israël.

Cette initiative diplomatique en Afrique a pour principal objectif de stimuler le commerce et d’améliorer le statut international d’Israël.

Elle vise également à faciliter le trafic aérien vers l’Amérique latine. Voler dans l’espace aérien de pays africains traditionnellement hostiles permettrait aux transporteurs d’offrir des vols plus rapides et plus directs entre Israël et la région.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...