Rechercher

Une délégation palestinienne rend visite à la famille de l’adolescent druze enlevé

L'enlèvement du corps de Tiran Fero à l'hôpital de Jénine, après un accident de voiture en Cisjordanie, a suscité la colère de la communauté druze d'Israël

Une délégation palestinienne rendant visite à la famille endeuillée du druze israélien, Tiran Fero, dont le corps a été enlevé par des hommes armés palestiniens dans un hôpital de Cisjordanie, le 26 novembre 2022. (Crédit : Twitter)
Une délégation palestinienne rendant visite à la famille endeuillée du druze israélien, Tiran Fero, dont le corps a été enlevé par des hommes armés palestiniens dans un hôpital de Cisjordanie, le 26 novembre 2022. (Crédit : Twitter)

Une délégation officielle palestinienne a rendu visite samedi à la famille endeuillée de l’adolescent druze israélien, Tiran Fero, dont le corps a été enlevé par des terroristes palestiniens dans un hôpital de Cisjordanie après un grave accident de voiture la semaine dernière.

La visite de condoléances dans la ville à majorité druze de Daliyat al-Karmel, dans le nord d’Israël, était dirigée par Mahmoud al-Habbash, conseiller pour les affaires religieuses et islamiques du dirigeant de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, selon la chaîne publique israélienne Kan.

« Nos chers frères de Daliyat al-Karmel, parents du défunt, il nous était cher comme il vous était cher », a déclaré al-Habbash aux parents en deuil de Tiran, selon le site d’information Ynet.

Cette visite est intervenue après le retour du corps de Tiran en Israël, jeudi, quelque 30 heures après son enlèvement.

Le transfert du corps s’est fait au point de passage de Salem, près de Jénine, à la suite d’intenses négociations entre de hauts responsables gouvernementaux et de sécurité en Israël et dans l’AP, selon les informations.

Israël a cherché une solution diplomatique à la crise mais se préparait également à une opération militaire pour récupérer le corps, avait rapporté la Treizième chaîne.

Tiran Fero. (Autorisation)

L’enlèvement de Tiran Fero a rendu furieuse la communauté druze d’Israël.

Sa famille a affirmé que des hommes armés palestiniens l’avaient débranché de son dispositif de respiration artificielle et s’étaient emparés de lui à l’hôpital, tandis que l’armée et une source militaire de haut rang ont déclaré qu’il était déjà mort lorsqu’il a été enlevé.

Mercredi, des milliers de personnes avaient manifesté dans la ville natale de Fero, Daliyat al-Karmel, et lors d’une marche de protestation qui avait bloqué une grande autoroute.

Fero a été enterré jeudi à Daliyat al-Karmel, le jour de ce qui aurait dû être son 18e anniversaire.

Des personnes en deuil brandissant une photo de l’adolescent druze, Tiran Fero, lors de ses funérailles à Daliyat al-Karmel, dans le nord d’Israël, le 24 novembre 2022. (Crédit : Shir Torem/Flash90)

La région de Jénine a été considérée comme un bastion du terrorisme au cours des derniers mois et l’AP serait en train de perdre le contrôle dans la zone.

Des hommes armés palestiniens ont, à plusieurs reprises, pris pour cible des troupes opérant en Cisjordanie, ainsi que des postes militaires, des troupes opérant le long de la barrière de sécurité de Cisjordanie, des implantations israéliennes et des civils sur les routes.

Emanuel Fabian a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.