Rechercher

« Une dette énorme envers ce soldat tombé au combat » – Netanyahu

Le ministre de la Défense affirme que les contributions du lieutenant-colonel M, mort lors d'une mission qui a mal tourné, pourraient ne jamais être publiquement connues

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une conférence de presse à Paris, en France, le 11 novembre 2018 (Crédit : capture d'écran GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une conférence de presse à Paris, en France, le 11 novembre 2018 (Crédit : capture d'écran GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a présenté lundi ses condoléances à la famille de l’officier des forces spéciales qui a été tué pendant la nuit au cours d’une opération dans la bande de Gaza qui, après avoir dégénéré, a entraîné des heures d’affrontements.

« Je suis accablé par le chagrin devant la mort du lieutenant-colonel M., un combattant auréolé de gloire tombé au combat durant une opération menée par l’armée israélienne dans la bande de Gaza », a écrit le Premier ministre sur Twitter. « Le jour viendra où nous pourrons dire tout ce qu’a été sa bravoure. Les citoyens d’Israël ont une dette énorme envers lui. »

« Nos soldats ont agi ce soir avec courage. Je salue le lieutenant-colonel M., sa famille et ses frères d’armes », a écrit Netanyahu.

Le président Reuven Rivlin a déclaré avoir été « choqué et attristé » d’apprendre le décès de l’officier et il a ajouté se joindre à tous les citoyens israéliens dans leurs prières en faveur du rétablissement du soldat blessé durant ce qui a été, selon l’armée, une mission de collecte de renseignements qui a mal tourné.

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman rencontre le chef de l’armée israélienne Gadi Eizenkot, le chef des services de sécurité du Shin Bet et autres hauts responsables de la Défense au siège de l’armée à Tel Aviv, le 11 novembre 2018 (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a également présenté ses condoléances à la famille du lieutenant-colonel M., indiquant que ses contributions à l’Etat pourraient ne jamais être publiquement connues.

« Israël a perdu un combattant expérimenté dont les contributions resteront un secret pendant les années à venir », a écrit Liberman sur Twitter. « Je présente mes condoléances sincères à sa famille et je souhaite une prompte guérison à l’officier qui a été blessé ».

Liberman, lundi matin, continuait ses consultations sécuritaires au siège de l’armée israélienne à Tel Aviv, a fait savoir son bureau.

Le président Reuven Rivlin à l’Assemblée générale des Fédérations juives d’Amérique du nord, le 22 octobre 2018. (Crédit : Mark Neyman/GPO)

Le leader du parti HaBayit HaYehudi, Naftali Bennett, membre du cabinet de sécurité, a dit qu’Israël était uni dans le deuil de l’officier et priait pour le rétablissement du blessé.

« Grâce aux héros qui travaillent toute l’année dans l’ombre pour assurer la sécurité d’Israël, nous pouvons tous vivre ici sans courir de risque », a-t-il noté dans un communiqué.

Le dirigeant du parti Yesh Atid, Yair Lapid, a également présenté ses condoléances et il a, dans une déclaration, salué les soldats de l’armée israélienne qui « avec bravoure et détermination, ont rappelé au Hamas et à nos autres ennemis qu’il n’y a pas un lieu où ils pourront nous échapper ».

La cheffe de l’opposition Tzipi Livni a expliqué lundi que tout le pays était en deuil après la mort du lieutenant-colonel M. et qu’Israël « est fier de nos soldats courageux, prêts pour toutes les missions à toutes les heures ».

Le président de la Knesset Yuli Edelstein a fait part de ses condoléances à la famille de « ce combattant courageux » au nom du Parlement israélien. Il a ajouté que les pensées des Israéliens se trouvaient aux côtés « de nos forces qui oeuvrent à Gaza, et nous espérons qu’elles reviendront toutes en paix ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...