Rechercher

Une docu-série israélienne sur le massacre de Munich coproduite par Will Smith

"Munich 1972," une série en 3 parties sur le massacre d'athlètes et d'entraîneurs israéliens par des terroristes aux JO, comprendra interviews, images d'archives et reconstitutions

Will Smith pose pour les photographes à la première de "King Richard" à Londres, en Grande-Bretagne, le 17 novembre 2021. (Crédit :   Joel C Ryan/Invision/AP)
Will Smith pose pour les photographes à la première de "King Richard" à Londres, en Grande-Bretagne, le 17 novembre 2021. (Crédit : Joel C Ryan/Invision/AP)

Une nouvelle série documentaire israélienne consacrée au massacre d’athlètes israéliens pendant les Jeux olympiques de Munich, en 1972, sera co-produite par Global Screen, une société allemande de divertissement qui appartient en partie à l’acteur et magnat des médias Will Smith.

La série intitulée « Munich 1972 » est produite par la firme israélienne Tadmor Entertainment et elle se concentrera sur les événements qui s’étaient déroulés en date du 5 septembre 1972 dans le village olympique de Munich. Des terroristes palestiniens avaient pris les membres de la délégation olympique israélienne en otage pour tenter d’obtenir la libération de centaines de prisonniers palestiniens. Finalement, onze athlètes et entraîneurs israéliens avaient été tués par les terroristes.

La série combinera images d’archives, interviews avec des personnalités déterminantes et des scènes reconstituées du drame avant, pendant et après le massacre, en Israël et en Allemagne.

Dans ces reconstitutions, c’est l’actrice israélienne Anat Waxman qui devrait interpréter la Première ministre de l’époque Golda Meir, tandis que Nati Ravitz jouera le ministre de la Défense d’alors, Moshe Dayan, et qu’Ori Pfeffer jouera le rôle du chef du Mossad Uri Zamir.

Le judoka olympique israélien Sagi Muki incarnera l’haltérophile Yossef Romano, torturé et assassiné par les terroristes.

La série est réalisée par Roman Shumunov, qui a aussi travaillé sur des films lauréats, « Back to Chernobyl » et « Babylon Dreamers. »

Un membre du commando arabe qui s’était saisi de l’équipe olympique israélienne dans leur quartier-général du village olympique de Munich, au balcon du bâtiment où il tenait en otage les Israéliens, le 5 septembre 1972. (Crédit : AP Photo/Kurt Strumpf)

« Les événements survenus lors du massacre de Munich, où le conflit israélo-palestinien avait éclaté sur la scène mondiale, racontent aussi l’histoire des nations juive et allemande, deux nations en lutte pour laisser derrière elles les événements qui s’étaient produits pendant la Seconde Guerre mondiale et qui ont dû faire face à une autre tragédie », a fait savoir Global Screen dans un communiqué cité par Variety.

Cette série en trois parties, qui est actuellement en tournage en Israël et en Allemagne, devrait être diffusée au sein de l’État juif au mois de septembre 2022 avant une distribution dans le monde entier.

Shumunov a déclaré dans un communiqué que le documentaire « apportera un nouvel éclairage sur les événements tragiques des Jeux olympiques de Munich, dont l’ombre continue de planer aujourd’hui ».

Le massacre avait été porté à l’écran dans le film « Munich » de Steven Spielberg, très applaudi, qui s’était largement concentré sur le complot secret de représailles du Mossad à l’encontre des responsables de l’attaque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...