Rechercher

Une entreprise israélienne de stockage thermique vert entre sur le marché brésilien

Brenmiller Energy, qui utilise de la roche volcanique broyée pour retenir la chaleur, est déjà active en Israël, aux États-Unis, en Italie et en Roumanie

L'unité de stockage d'énergie thermique de Brenmiller dans l'entreprise Fortlev au Brésil. (Crédit : Avec l’aimable autorisation de Fortlev)
L'unité de stockage d'énergie thermique de Brenmiller dans l'entreprise Fortlev au Brésil. (Crédit : Avec l’aimable autorisation de Fortlev)

La société israélienne de stockage d’énergie thermique Brenmiller Energy – qui utilise de la roche volcanique broyée pour conserver la chaleur qui peut être libérée à la demande sous forme de vapeur, d’eau chaude ou d’air chaud – fait son entrée sur le marché brésilien.

La semaine dernière, une unité Brenmiller a été installée dans une usine de la société Fortlev, à Anápolis.

Fortlev est une entreprise leader dans le domaine des solutions de stockage d’eau au Brésil, spécialisée dans des produits tels que les réservoirs d’eau, les citernes, les stations d’épuration, les tuyaux et les raccords.

Les unités de stockage Brenmiller, déjà utilisées en Israël, aux États-Unis, en Roumanie et en Italie, cherchent à aider l’industrie à se libérer de sa dépendance aux combustibles fossiles.

Ses unités comprennent des réchauffeurs électriques qui peuvent être chauffés par n’importe quelle source d’énergie, de l’énergie solaire et éolienne au réseau pendant les heures creuses. Elles peuvent également intégrer la chaleur des tuyaux d’échappement, la récupération de la chaleur ou, comme dans le cas de Fortlev, la combustion de la biomasse – des matériaux d’origine végétale.

Le stockage de la chaleur à haute température est retenu dans de la roche volcanique broyée.

L’air chaud, la vapeur et l’eau chaude sont utilisés pour le chauffage et la stérilisation dans divers environnements industriels, de la production alimentaire et la transformation de la viande, aux blanchisseries commerciales en passant par les hôpitaux.

Dans les années à venir, Fortlev prévoit d’étendre l’utilisation de la technologie de l’entreprise israélienne à ses installations de production d’Anápolis et à sept autres sites au Brésil.

Elle va également créer une ligne de production pour les unités de stockage de Brenmiller au Brésil, selon un communiqué de Brenmiller.

Le PDG adjoint de Brenmiller, Doron Brenmiller, a déclaré qu’un déploiement complet pourrait réduire de 75 % les coûts énergétiques de la plus grande installation de production de Forlev, et ainsi réduire les émissions de gaz à effet de serre de 48 000 tonnes par an, soit l’équivalent des émissions de 10 500 voitures en un an.

Brenmiller a récemment introduit ses actions en bourse sur le Nasdaq et est actuellement négociée simultanément à New York et à Tel Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...