Rechercher

Une fille de 7 ans se noie dans le jacuzzi d’une maison d’hôtes du nord d’Israël

La famille a tenté de sauver l'enfant sous les instructions téléphoniques de Magen David Adom mais son décès a été prononcé peu après à l'hôpital

Photo d'illustration d'une ambulance, le 23 août 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Photo d'illustration d'une ambulance, le 23 août 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Une fillette de sept ans s’est noyée dimanche dans un jacuzzi d’une maison d’hôtes dans le nord d’Israël. Les secours l’ont transportée à l’hôpital où son décès a été prononcé.

Selon le service de secours Magen David Adom (MDA), les parents ont trouvé la fillette inconsciente dans le jacuzzi de la maison d’hôtes de la ville de Yarka, où la famille était arrivée plus tôt dans la journée.

« Nous étions juste à côté et nous sommes arrivés et avons vu une fille à côté du jacuzzi, inconsciente et ne présentant aucun signe vital, et les membres de la famille effectuaient une réanimation de base sous les instructions téléphoniques de MDA », a déclaré le secouriste Khatib Shehadeh.

« J’ai immédiatement commencé une réanimation avancée avec l’équipe de soins intensifs qui est arrivée rapidement », a-t-il ajouté. « Les efforts de réanimation ont continué sur le chemin de l’hôpital. »

La jeune fille a été transportée au centre hospitalier de Galilée à Nahariya, mais les médecins y ont déclaré son décès quelques minutes plus tard.

« Nous partageons le chagrin de la famille et l’accompagnons dans cette période difficile », a déclaré l’hôpital dans un communiqué.

Le maire de Yarka, Wahib Habish, a parlé d’une « terrible tragédie » et a déclaré que le conseil municipal partageait la douleur de la famille et l’aiderait si nécessaire.

Le propriétaire du complexe, qui comprend six maisons d’hôtes, a témoigné auprès de la police.

Une maison d’hôtes dans le nord d’Israël. (Capture d’écran YouTube)

Une succession de cas de noyades mortelles a été observée au cours des derniers mois, souvent dans des piscines privées ou des plages non surveillées dépourvues de maître-nageur pendant les vacances d’été des Israéliens.

Le mois dernier, un petit garçon est mort au lendemain d’une noyade dans une piscine de Safed.

En juillet, un garçon de 5 ans originaire d’Umm al-Fahm a été déclaré mort après une noyade dans le ruisseau de Nahal Kibbutzim, près de Beit Shean. Une jeune fille de 18 ans et son père se sont noyés le même jour.

Selon les chiffres publiés en août par MDA, 31 personnes en Israël sont mortes jusqu’à présent dans des incidents de noyade cet été, sur près de 200 personnes qui avaient été traitées pour des quasi-noyades. Selon l’organisation de sécurité des enfants Beterem, 15 des victimes étaient des enfants.

Le Conseil national de l’enfance a déclaré plus tôt cette année que 35 enfants étaient morts pendant les vacances d’été de 2020, contre 20 en 2019. Sur ces 35, 10 étaient morts dans des cas de noyade.

A LIRE : Mylo, un maitre-nageur virtuel israélien doté d’une intelligence artificielle

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...