Une île pour accueillir des réfugiés : le magnat égyptien Sawiris se sent ignoré
Rechercher

Une île pour accueillir des réfugiés : le magnat égyptien Sawiris se sent ignoré

"J'ai repéré 23 îles, toutes désertes et dont le propriétaire est prêt à vendre. J'ai écrit aux Premiers ministres grec et italien, mais aucun ne m'a répondu", a indiqué le milliardaire

Naguib Sawiris à Davos en 2009 (Crédit : CC BY SA 2.0)
Naguib Sawiris à Davos en 2009 (Crédit : CC BY SA 2.0)

Le magnat égyptien Naguib Sawiris a exprimé jeudi sa « frustration » devant l’absence de réponse des autorités grecques, mais aussi italiennes, à son projet d’achat d’une île de la Méditerranée pour y installer jusqu’à 30.000 réfugiés.

Le richissime homme d’affaires avait proposé début septembre à la Grèce et à l’Italie de leur acheter une de leurs îles avec l’objectif d’y accueillir des migrants.

« J’ai repéré 23 îles, toutes désertes et dont le propriétaire est prêt à vendre. J’ai écrit aux Premiers ministres grec et italien, mais aucun ne m’a répondu », a indiqué le milliardaire lors d’une conférence de presse à Lyon (est de la France) pour l’inauguration du nouveau siège de la chaîne d’information Euronews.

« J’ai besoin de l’accord des gouvernements pour pouvoir emmener ces pauvres diables, les immigrants » vers ces îles où ils pourraient recevoir un toit, des soins et une éducation, a-t-il expliqué.

« Ils construiront des maisons, des hôpitaux, des écoles. Ils vont créer une nouvelle cité », a ajouté M. Sawiris, un des membres les plus éminents de la communauté chrétienne copte égyptienne.

« Je ne fais pas ça pour la publicité mais pour être en paix avec ma conscience », a-t-il dit.

M. Sawiris est devenu en début d’année l’actionnaire majoritaire d’Euronews, avec 53% de son capital, en échange d’un apport en fonds propres de 35 millions d’euros.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...