Rechercher

Une Israélienne a contracté la COVID-19 et la grippe en même temps – une première

Cette femme enceinte et non-vaccinée est sortie de l'hôpital en bonne santé ; les responsables disent qu'il pourrait y avoir de nombreux cas similaires

Des infirmiers prélèvent des échantillons dans un centre de dépistage COVID-19 à Maale Adumim, le 30 décembre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des infirmiers prélèvent des échantillons dans un centre de dépistage COVID-19 à Maale Adumim, le 30 décembre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Israël a confirmé avoir identifié pour la toute première fois un cas de grippe combiné au coronavirus, ont fait savoir les autorités, jeudi.

Il s’agissait d’une femme enceinte et non-vaccinée qui a finalement développé des symptômes modérés, a annoncé l’hôpital Beilinson de Petah Tikva.

Selon certaines informations, c’est la première fois qu’un tel cas de figure se serait présenté dans le monde. Néanmoins, des malades atteints à la fois par la grippe et la COVID-19 avaient été signalés aux États-Unis dès le printemps 2020.

Le nombre de cas de grippe est en forte hausse, ces dernières semaines, avec près de 2 000 personnes hospitalisées par crainte d’une « double épidémie ». Ce terme fait référence au grand nombre de cas de grippe et de COVID-19 qui, bien distinctement, pourraient surcharger le système hospitalier, et non au nombre de personnes susceptibles d’être infectées par les deux virus à la fois.

Hôpital Beilinson à Petah Tikva. (Crédit : Wikimedia Commons)

L’hiver dernier, ces craintes ne s’étaient pas matérialisées quand les restrictions entraînées par la COVID-19 avaient largement fait diminuer les cas de grippe. Mais la situation est différente cette année.

Selon les autorités sanitaires, de nombreux autres Israéliens pourraient avoir contracté les deux virus mais n’ont pas encore été diagnostiqués, selon le site d’information Ynet.

Les symptômes de cette femme enceinte étaient relativement modérés, selon le personnel médical de Beilinson.

« La maladie est la même. Ce sont deux virus qui entraînent des difficultés au niveau de la respiration, les deux s’attaquant aux voies respiratoires supérieures », a dit Arnon Vizhnitser, directeur du département de gynécologie de l’hôpital.

Des infirmières surveillent les patients dans le service de coronavirus de l’hôpital Beilinson de Petah Tikva. (Capture d’écran : La Douzième chaîne)

La femme a quitté l’hôpital jeudi. Son état de santé est bon.

Le ministère de la Santé, pour sa part, étudie ce cas pour déterminer si une combinaison de ces deux virus est toutefois susceptible d’entraîner une maladie plus grave.

Le ministère a noté, mercredi, avoir remarqué une augmentation inquiétante des cas de grippe.

La semaine dernière, une femme enceinte de 31 ans est décédée des suites de la grippe. La femme, qui n’a pas été identifiée, était enceinte de neuf mois quand elle était tombée malade, il y a deux semaines.

Un médecin en train de vacciner contre la grippe. (iStock)

Après avoir été prise en charge à l’hôpital Hadassah, son fils, qui serait en bonne santé, est né par césarienne.

Immédiatement après la naissance, le femme a été placée sous respirateur en raison de problèmes pulmonaires, mais son état de santé s’est rapidement détérioré et l’équipe médicale n’est pas parvenue à lui sauver la vie.

Le mois dernier, Yosef Natim, un petit enfant de six ans de Netivot, s’était éteint dans son sommeil après s’être couché dans un état grippal. Les spécialistes pensent qu’il a développé une myocardite – une inflammation cardiaque – qui aurait résulté de complications liées à la grippe.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...