Une marathonienne établit un nouveau record israélien
Rechercher

Une marathonienne établit un nouveau record israélien

Elena Dolinin, 38 ans, a battu la précédente coureuse israélienne la plus rapide, de 37 secondes à Berlin

Elena Dolinin (Crédit : Facebook)
Elena Dolinin (Crédit : Facebook)

A son premier marathon, Elena Dolinin, a établi un nouveau record israélien lors du 43e Marathon de Berlin ce dimanche.

Dolinin a fini les 42,2 kilomètres de la course à la septième place avec un temps de 2 heures, 35 minutes et 59 secondes, battant le record précédent détenu par une Israelienne de 37 secondes.

Le précédent record national de 2 heures, 36 minutes, et 36 secondes était détenu par Nili Abramski à Paris en 2004.

Originaire de Russie, Dolinin est venue en Israel en 1999. Dans sa jeunesse, elle courait le 1 500 mètres et les semi-marathons, puis s’arrêta de courir pendant 20 ans. Désormais âgée de 38 ans, Dolinin n’a commencé à courir des marathons depuis seulement un an et a surpris tout le monde avec son chrono. Elle avait couru précédemment un semi-marathon au Championnat Européen d’Amsterdam le 10 juillet en 1 heure, 16 minutes, et 44 secondes.

Berlin est connu comme étant une course de marathon rapide, avec le record masculin ayant été battu six fois depuis 2006.

Le top 3 dans la course féminine étaient Aberu Kebede, qui remporta son 3e Berlin en 2 heures 20 minutes et 45 secondes devant Birmane Dibaba qui finit avec 3 minutes et 13 secondes d’écart, suivie par l’Ethiopienne Ruti Aga à 3 minutes 57.

La course masculine a été remportée par l’Ethiopien Kenenisa Bekele. L’ex champion olympique des 5 000 et 10 000 mètres, a franchi la ligne d’arrivée avec un temps officiel de 2 heures 3 minutes et 3 secondes, juste derrière le record de henni’s Kimetto de 2 heures 2 minutes et 57 secondes établi ici même en 2014.

Bekele a remporté 70 000 euros pour avoir gagné la course, mais ces 6 secondes d’écart lui coûtent les 50 000 euros de bonus qu’il aurait obtenu en battant le record du monde.

Wilson Kipsang, qui gagna en 2013 le marathon de Berlin dans un temps de record du monde à l’époque finit 10 secondes plus tard en 2 heures 3 minutes et 13 secondes et son compatriote Kenyan Evans Chebet arriva 3e en 2 heures 5 minutes et 31 secondes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...