Rechercher

Une Palestinienne armée arrêtée à proximité d’une implantation

La suspecte a été repérée par les soldats près de Har Adar, à l'extérieur de Jérusalem ; la police n'a pas eu à tirer de coups de feu alors qu'elle rendait son arme

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le couteau qu'avait en sa possession une femme palestinienne qui a été arrêtée alors qu'elle s'approchait de l'implantation de Har Adar, près de Jérusalem, le 18 octobre 2021. (Police israélienne)
Le couteau qu'avait en sa possession une femme palestinienne qui a été arrêtée alors qu'elle s'approchait de l'implantation de Har Adar, près de Jérusalem, le 18 octobre 2021. (Police israélienne)

Des agents de la police des frontières ont arrêté lundi une Palestinienne armée d’un couteau alors qu’elle s’approchait d’une implantation israélienne située à l’extérieur de Jérusalem, a indiqué la police.

La suspecte, que les médias palestiniens ont identifiée comme étant Samah Bakrawi, 37 ans, du village de Bayt Surik, a été repérée par des soldats israéliens surveillant les caméras de sécurité alors qu’elle s’approchait d’une porte verrouillée de l’implantation de Har Adar.

Des agents de la police des frontières ont été rapidement envoyés sur les lieux et ont demandé à la femme de s’arrêter, selon la police.

« Les agents ont procédé à l’arrestation sans faire usage d’armes à feu, la suspecte ayant jeté le couteau qu’elle tenait à la main », a déclaré la police.

Elle a été placée en garde à vue pour un interrogatoire supplémentaire, selon un communiqué de la police.

Les forces de sécurité israéliennes ont constaté par le passé que des Palestiniens tentaient de se suicider en agissant de manière suspecte ou menaçante dans l’espoir d’être abattus par les troupes israéliennes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...