Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Une secouriste héroïque a sauvé la vie d’un membre de l’équipage d’un char d’assaut

Lorsque le char en amont a été touché par une roquette, Yuval Hizkiya a prodigué les premiers soins et tiré sur les terroristes, tout en gardant le soldat blessé conscient

Yuval Hizkiya, une ambulancière qui a sauvé une vie sous les tirs, lors d'un reportage de la Douzième chaîne diffusé le 20 janvier 2024. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaîne ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Yuval Hizkiya, une ambulancière qui a sauvé une vie sous les tirs, lors d'un reportage de la Douzième chaîne diffusé le 20 janvier 2024. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaîne ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Dans une démonstration de détermination héroïque, une ambulancière qui n’était pas en service a sauvé la vie d’un membre de l’équipage du convoi de chars dans lequel elle quittait la bande de Gaza, tout en aidant sans crainte à repousser les terroristes qui tiraient sur le char, selon un reportage diffusé samedi soir.

Le 13 décembre, la secouriste Yuval Hizkiya, qui avait été affectée à une compagnie de réservistes de la 401e brigade du Corps Blindé, quittait Gaza pour assister aux funérailles de son cousin, le capitaine Liel Hayo, qui avait été tué la veille à Shajaiya.

Hizkiya, qui avait terminé sa formation de secouriste peu avant le début de la guerre, a laissé derrière elle la plupart de son matériel médical et est montée dans un char faisant partie d’un convoi d’un autre bataillon qui quittait Gaza.

La colonne roulait vers Israël lorsque le char qui précédait celui de Hizkiya a été touché par un missile antichar, tuant le sergent-chef (Rés.) Elisha Loewenstern, le mitrailleur, et blessant grièvement le major-général Shachar Shiloni, le chargeur. Le commandant du char, le capitaine Tom Tzafrir, a été blessé par des éclats d’obus.

L’ambulancière est immédiatement sortie de son char et s’est occupée du major-général blessé, qui avait perdu une jambe. S’efforçant de le maintenir conscient alors qu’il perdait beaucoup de sang, elle l’a emmené derrière un mur et a posé un garrot sur ses blessures tout en tirant sur les terroristes qui s’approchaient. De l’autre côté du mur, une bataille féroce faisait rage.

« C’était comme dans un film : des cris et une mitrailleuse qui commençait à nous couvrir. Je réalise que nous sommes dans une zone très exposée, et j’envoie quelqu’un pour nous couvrir, et parfois même je sors moi-même pour tirer », a déclaré Hizkiya à la Douzième chaîne. « J’ai vidé tous mes chargeurs. »

Le capitaine Tom Tzafrir (à gauche) et le Master Sgt. (Rés.) Shachar Shiloni (à droite), blessés lorsque leur char a été touché par un missile antichar, lors d’une interview à Douzième chaîne diffusée le 20 janvier 2024. (Crédit : Capture d’écran de la Douzième chaîne ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d’auteur)

Pendant tout ce temps, aucune équipe de secours n’était en vue. Hizkiya a ordonné à Tzafrir, le commandant du char, de maintenir Shiloni conscient, alors qu’elle se précipitait pour vérifier la progression de leur évacuation. « Elle a couru jusqu’au transmetteur pour savoir pourquoi les secours tardaient, et a commencé à hurler pour que tout le monde se mette en route, » a raconté Shiloni à la Douzième chaîne.

Tzafrir a ordonné à Shiloni de chanter. « C’est une radio ambulante », dira plus tard Tzafrir à la Douzième chaîne, « toujours en train de chanter ». Cela devait aider Shiloni à rester conscient. Entre-temps, la pluie s’est mise à tomber.

Levant les yeux, Shiloni a commencé à chanter la chanson « Heavy Rain » du groupe de rock israélien Monica Sex. Très vite, toute l’unité s’est mise à chanter.

Au bout d’une quarantaine de minutes, une équipe de secours de la 669e est arrivée sur les lieux et a escorté Hizkiya et Shiloni jusqu’à un hélicoptère. Le médecin à bord n’était pas sûr que le soldat blessé puisse survivre, étant donné la quantité de sang qu’il avait perdue.

Shiloni est resté inconscient pendant trois jours. Il est maintenant en rééducation et a déclaré à la Douzième chaîne qu’il pouvait marcher, et même sauter, avec sa jambe restante. Hizkiya, l’ambulancière qui lui a sauvé la vie, ne manque pas de lui rendre visite chaque fois qu’elle sort de Gaza.

La guerre a éclaté lorsque le groupe terroriste palestinien du Hamas ont pris d’assaut le sud d’Israël le 7 octobre, tuant près de 1 200 personnes, principalement des civils, tout en prenant 253 otages, dont de jeunes enfants et des personnes âgées, tout en commettant de multiples atrocités et en utilisant les armes de la violence sexuelle à grande échelle. L’opération terrestre dans la bande de Gaza a jusqu’à présent coûté la vie à 195 soldats israéliens. L’opération terrestre dans la bande de Gaza a jusqu’à présent coûté la vie à 195 soldats israéliens.

À la fin de l’année dernière, l’armée israélienne a enregistré une forte augmentation du nombre de conscrites cherchant à rejoindre les unités de combat lors de la guerre dans la bande de Gaza, qui a débuté le 7 octobre.

Un exemple notable est celui d’une compagnie de chars entièrement féminine, créée en 2020, qui a pourchassé des dizaines de terroristes lors de l’attaque du 7 octobre. Cependant, le manque de femmes dans les forums de décision et le mépris apparent des avertissements exprimés par les soldates avant l’assaut ont suscité une colère considérable de la part de l’opinion publique.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.