Une septuagénaire meurt après une morsure de vipère dans le nord d’Israël
Rechercher

Une septuagénaire meurt après une morsure de vipère dans le nord d’Israël

La ville de Jisr az-Zarka a rendu hommage à Najia Jablawi, "une femme très respectée qui assurait les besoins de sa famille"

Photo d'illustration d'une vipère (Crédit : CC-BY-H. Krisp, Wikimedia Commons)
Photo d'illustration d'une vipère (Crédit : CC-BY-H. Krisp, Wikimedia Commons)

Une femme âgée de 70 ans est morte lundi après avoir été mordue par un serpent venimeux dans un verger du nord d’Israël.

Najia Jablawi, originaire de la ville arabe israélienne de Jisr az-Zarka, récoltait des fruits dans un verger situé au sud de la communauté de Binyamina lorsqu’une vipère l’a mordue à la main.

Les secours ont indiqué l’avoir découverte inconsciente et dans un état critique. Ils ont tenté de la réanimer avant de l’évacuer vers l’hôpital Hillel Yaffe de Hadera, où les médecins n’ont pu que prononcer sa mort.

Sheikh Murad Amash, chef du conseil local de Jisr az-Zarka, a expliqué au site d’information Walla que Jablawi « était une femme très respectée qui a élevé ses enfants et ses petits-enfants, répondant aux besoins de toute sa famille. Tout le monde l’adorait. Sa mort tragique attriste mon coeur et attriste le coeur de tous les habitants de Jisr az-Zarka. »

Les vipères locales – appelées Vipera palaestinae – sont les serpents venimeux les plus communs en Israël. Elles atteignent une taille moyenne de 90 centimètres et sont principalement nocturnes. Leur venin contient une hématoxine qui nuit à la circulation sanguine et au système lymphatique. Elles se nourrissent principalement de petits rongeurs, de grenouilles et d’oiseaux.

Un incident similaire avait eu lieu au mois de mai. Mahmoud Aboud, 24 ans, était décédé deux jours après avoir été mordu par une vipère à proximité du village de Bir al-Maksur, dans la région de Galilée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...