Une start-up israélienne transforme les déchets alimentaires en profits
Rechercher

Une start-up israélienne transforme les déchets alimentaires en profits

Practical Innovation aide ses clients de l'industrie agro-alimentaire à transformer leurs déchets en produits innovants

O.Vine , une eau vinifiée sans alcool et sans sucre, qui est produite à partir de marc et de graines de raisin par l'entreprise Wine Water et Practical Innovation. (Photo personnelle).
O.Vine , une eau vinifiée sans alcool et sans sucre, qui est produite à partir de marc et de graines de raisin par l'entreprise Wine Water et Practical Innovation. (Photo personnelle).

Ne gâchez plus la nourriture. Recyclez-la en vous faisant de l’argent au passage.

C’est ce que propose l’entreprise de consulting technologique Practical Innovation, dirigée par la PDG Tal Leizer et basée dans la zone de Shefaym au centre d’Israël. Le recyclage de produits inutiles ou dont vous ne voulez plus en articles à haute valeur ajoutée devient une tendance importante de l’industrie alimentaire, a déclaré Leizer.

« Chaque année, environ 1,3 billion de tonnes de nourriture est gâchée », a-t-elle dit au téléphone. C’est énormément d’opportunités manquées, a-t-elle souligné.

Selon elle, la plupart des entreprises pensent uniquement à la manière la plus économique de se débarrasser des déchets ou au moyen de produire moins de déchets dès le départ.

Tal Leizer, PDG de Practical Innovation (Photo personnelle)

« Nous, nous disons de prendre ces déchets, et au lieu de payer quelqu’un pour vous en débarrasser, nous développons une gamme de produits complètement nouveaux à partir de ces déchets ».

L’entreprise de Leizer a récemment développé un nouveau système de recyclage pour les entreprises qui cherchent à faire des profits en aidant à traiter le problème de gâchis mondial de nourriture.

Le nouveau service Practical Innovation fait un audit de la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise, estime l’étendue du gâchis annuel et ce que l’on en fait. Elle propose ensuite une manière de développer un nouveau produit et des boissons à partir des articles dont on voulait se débarrasser, transformant la nourriture gâchée en produit rentable.

Dans un exemple de ce processus, Practical innovation s’est associé à la start-up israélienne Wine Water Ltd pour créer l’année dernière une eau de vin O.Vine sans alcool et sans sucre.

« C’est un produit qui se base entièrement sur des déchets », a déclaré Leizer.

En utilisant du marc et des graines de raisin qui restent après le processus de production agricole, ils ont pu extraire l’arôme du vin sans ses « mauvais côtés » – le sucre et l’alcool.

« C’est très léger, c’est très fruité et c’est une catégorie totalement nouvelle dans l’industrie de la boisson, a-t-elle affirmé. Le produit a remporté le Prix du meilleur nouveau concept d’eau à la Conférence de l’eau Evian à l’automne dernier. Le produit est actuellement commercialisé aux Etats-Unis.

Leizer a estimé que Practical Innovations a déjà permis à Wine Water d’économiser 2 millions d’euros en gestion des déchets et – élément encore plus remarquable – la nouvelle boisson a rapporté à l’entreprise près de 50 millions d’euros de profit.

« Donc c’est bon pour l’environnement, puisque les déchets ne vont plus à la poubelle, et c’est super pour l’entreprise puisqu’elle développe de la croissance à partir de ces déchets ».

Leizer a déclaré qu’elle travaille actuellement à des initiatives similaires de recyclage à Singapore et aux Etats-Unis. Le projet américain doit être lancé en septembre, mais elle n’a pas souhaité fournir plus de détails.

Selon elle, cette approche verte au développement de produit va prendre de l’ampleur dans les prochaines années.

« Les déchets sont très rentables, a-t-elle dit. Les entreprises comprennent maintenant que l’on peut faire des profits à partir de déchets et que cela peut augmenter les résultats nets ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...