Une statue de Simone Veil vandalisée à La Roche-sur-Yon
Rechercher

Une statue de Simone Veil vandalisée à La Roche-sur-Yon

Un buste en bronze à l’effigie de la survivante de la Shoah a été vandalisé le week-end dernier, une semaine après l’inauguration de la place Simone-Veil dans la ville

La statue de Simone Veil vandalisée à La Roche-sur-Yon. (Crédit : Luc Bouard / Twitter)
La statue de Simone Veil vandalisée à La Roche-sur-Yon. (Crédit : Luc Bouard / Twitter)

Un buste en bronze à l’effigie de Simone Veil a été vandalisé le week-end dernier, une semaine après l’inauguration de la place Simone-Veil à La Roche-sur-Yon (Vendée), a rapporté le journal Ouest-France.

La statue, réalisée par l’artiste Yvan Mercier, a été recouverte de peinture bleue. Une plainte a depuis été déposée par la mairie.

« C’est une vraie colère de voir ça », a exprimé Luc Bouard, maire de la ville. « La haine dans sa plus primaire expression, a-t-il ajouté sur Twitter. Tout sera fait pour retrouver les auteurs de cet acte inqualifiable. Je demande aux services de police la plus grande attention et à Mme la Procureure de la République la plus grande fermeté devant ce déversement de lâcheté. »

En février dernier, à Paris, des croix gammées avaient été dessinées sur des boîtes à lettres sur lesquelles des portraits au pochoir de Simone Veil avaient été réalisés.

Le visage de Simone Veil taggué d’une croix gammée dans le 13e arrondissement, le 11 février 2019. (Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP)

Née le 13 juillet 1927 à Nice au sein d’une famille juive laïque, Simone Veil (née Jacob) a été déportée en 1944 à Auschwitz avec sa famille.

D’abord magistrate, elle a ensuite occupé divers postes ministériels sous les gouvernements de Jacques Chirac et de Raymond Barre et est entrée dans l’histoire de la lutte pour les droits des femmes en 1974 en faisant voter la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG). Présidente du Parlement européen entre 1979 et 1982, elle y a siégé jusqu’en 1993.

Le Panthéon s’apprête à recevoir les dépouilles d’Antoine et Simone Veil. Photo prise à Paris le 28 juin 2018. (Crédit : AFP / Thomas SAMSON)

Simone Veil est entrée à l’Académie française en 2010. Elle repose désormais au Panthéon, à Paris, aux côtés de son mari Antoine, après une grande cérémonie le 1er juillet 2018, en présence de toute la classe politique française. Plusieurs places et rues à son nom existent désormais à travers la France.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...