Une tempête d’hiver souffle, apportant poussière, pollution et pluie
Rechercher

Une tempête d’hiver souffle, apportant poussière, pollution et pluie

La mer de Galilée est fermée aux nageurs à cause des vents ; les autorités mettent en garde contre la mauvaise qualité de l'air causée par la poussière balayée depuis l'Égypte

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Les gens marchent sous la pluie à Tsfat, le 9 décembre 2019. (Crédit : David Cohen/Flash90)
Les gens marchent sous la pluie à Tsfat, le 9 décembre 2019. (Crédit : David Cohen/Flash90)

Une tempête hivernale a frappé Israël mercredi, entraînant une baisse des températures et des précipitations qui ont interrompu une période aux températures anormalement chaudes pour la saison.

La pluie, qui a commencé à tomber dans le nord, devrait se répandre dans le reste du pays pendant la journée. D’autres orages, notamment du tonnerre et de la grêle, sont prévus pour les jours à venir, ainsi qu’une forte baisse des températures.

Les prévisions de température pour Jérusalem sont de 13° Celsius, soit une baisse d’environ quatre degrés par rapport à la veille. A Tel Aviv, la température devrait atteindre 17°C, 14°C à Haïfa, seulement 9°C dans la ville de Safed au nord, et 23°C dans la ville portuaire d’Eilat au sud.

En raison des vents, l’Autorité du Kinneret a fermé toutes les plages autour de la mer de Galilée. Dans le passé, il y a eu des incidents mortels où des nageurs – en particulier ceux qui utilisaient des dispositifs de flottaison – ont été emportés vers la mer depuis le plus grand lac d’eau douce d’Israël.

Des nageurs dans le Lac de Tibériade, au au nord d’Israël, l e 3 mais 2019. (Crédit :David Cohen/Flash90)

Les autorités des parcs ont également fermé les sentiers de randonnée dans les zones situées autour des lits de rivières asséchés, qui sont susceptibles de se remplir rapidement d’eau de pluie, en particulier les lits de rivières proches de la région de la mer Morte, qui sont réputés pour la vitesse et le volume de l’eau qui peut s’y écouler rapidement.

Le ministère de la Protection de l’Environnement a averti qu’en raison des vents, il y aurait des niveaux élevés de pollution jusque dans l’après-midi, en raison de la poussière balayée depuis l’Egypte. On s’attend à ce que la pollution touche la plupart des régions du pays.

« Avec la propagation de la pluie au sud, il y aura une amélioration progressive de la qualité de l’air dans toutes les régions, sauf dans le Néguev et l’Arava, où la pollution continuera d’être essentiellement élevée », a déclaré le ministère dans un communiqué.

Le ministère a conseillé aux personnes souffrant de problèmes de santé, tels que les maladies cardiaques et pulmonaires, les personnes âgées, les jeunes enfants et les femmes enceintes, d’éviter tout effort physique à l’extérieur.

« Il est recommandé à la population saine de réduire l’exercice physique intense », a déclaré le ministère.

Un bateau qui aurait été emporté par le vent a échoué sur une plage à Ashdod, a rapporté le site d’information Ynet.

Les sapeurs de la police ont fouillé le bateau pour s’assurer qu’il ne s’agissait pas d’un bateau piégé de la bande de Gaza, et ont découvert qu’il appartenait à des Israéliens. Les propriétaires ont été informés de l’incident.

A Jérusalem, les vents devraient atteindre 80 km/h et quelque 40 millimètres de pluie devraient tomber d’ici jeudi, selon le journal télévisé de la Douzième chaîne. En prévision, la municipalité a ordonné un nettoyage supplémentaire des rues et le ramassage des ordures et des feuilles mortes afin de s’assurer que les égouts ne soient pas bouchés, et a également pris d’autres précautions visant à rendre la ville plus sûre.

La vague de froid devait s’atténuer d’ici samedi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...