Rechercher

Une vente aux enchères d’objets nazis suscite l’émoi des Juifs en Australie

Dans cette vente, un album de photos "très perturbantes" des camps de concentration, notamment de "Juifs pendus dans les rues" ; un responsable juif dit que leur place est au musée

L'une des photos d'un album vendu aux enchères en Australie, au mois de janvier 2023. (Crédit :  Danielle Elizabeth Auctions)
L'une des photos d'un album vendu aux enchères en Australie, au mois de janvier 2023. (Crédit : Danielle Elizabeth Auctions)

Le Jewish Board of Deputies de Nouvelle-Galles du sud a vivement recommandé à tous ceux qui ont participé à l’achat d’objets de collection nazis lors d’une vente aux enchères de donner à un musée juif local les objets qu’ils ont achetés – notamment des photos « horribles » de Juifs morts dans les camps de concentration.

« Ces photos et ces symboles très perturbants sont un rappel effrayant d’une période horrible de l’Histoire et ils appartiennent aux musées qui rappellent les atrocités de la Shoah, ils ne doivent pas être simplement remis à la personne qui proposera l’offre la plus élevée dans le cadre d’une vente aux enchères », a commenté Darren Bark, le directeur exécutif du Jewish Board of Deputies, auprès du Guardian, la semaine dernière.

« Nous recommandons vivement à tous ceux qui ont acheté ces objets abjects de les donner au musée juif de Sydney de manière à ce que ce dernier puisse continuer à éduquer la communauté et la prochaine génération sur les horreurs de l’Humanité », a-t-il ajouté.

La vente aux enchères, qui avait eu lieu au cours de la première semaine de janvier et qui avait été organisée par la maison de vente aux enchères Danielle Elizabeth, avait présenté aux potentiels acquéreurs 143 objets allant de panneaux « Interdit aux Juifs » à des bagues, des timbres, des livres et autres accessoires SS.

L’objet qui s’était vendu le plus cher était un album contenant 500 photos prises dans des camps de concentration qui s’appelait « Environ 500 photos des atrocités contre les Juifs », un album que la maison responsable de la vente aux enchères avait qualifié de beaucoup trop violent et de « très perturbant ».

« Je n’ai inclus que deux photos pour vous donner une idée… Mais en réalité, cela ne suffit pas à vous donner une idée », était-il écrit dans l’annonce faite par la maison de vente aux enchères. « Quand vous parcourez ces pages, elles sont remplies de Juifs pendus dans la rue, en train de mourir dans les camps de concentration, avec des piles d’ossements… C’est horrible ».

L’album a finalement été vendu au prix de 25 000 dollars australiens.

Un album d’images avec des photos de collection d’Adolf Hitler, qui auraient été signées par Hitler, Hermann Göring et le maréchal allemand Wilhelm Keitel est arrivé en deuxième position de la vente, partant au prix de 6 600 dollars australiens, a noté le Guardian.

Le journal a cité la maison de vente aux enchères qui avait indiqué qu’une partie des recettes serait reversée au « Projet Karma qui démantèle des cellules pédocriminelles… une cause majeure qui est soutenue par Danielle Elizabeth. »

La maison de vente aux enchères n’avait toutefois pas répondu à une demande de commentaire du Guardian.

Les objets ont été achetés en ligne par des acquéreurs anonymes, originaires d’Australie et du monde entier.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.