Une vieille ancre en pierre utilisée pendant 2000 ans retrouvée sur la côte nord
Rechercher

Une vieille ancre en pierre utilisée pendant 2000 ans retrouvée sur la côte nord

Selon l’Autorité des parcs, l'artefact, découvert lors d'une fouille sous-marine à Tel Dor, a été utilisé pour la première fois à l'âge du bronze

Des plongeurs, avec une ancienne ancre en pierre qui a été retrouvée sur le site archéologique de Tel Dor, dans le nord d'Israël, le 10 juin 2021. (Crédit : Amir Yurman de l'atelier maritime de l'Université de Haïfa)
Des plongeurs, avec une ancienne ancre en pierre qui a été retrouvée sur le site archéologique de Tel Dor, dans le nord d'Israël, le 10 juin 2021. (Crédit : Amir Yurman de l'atelier maritime de l'Université de Haïfa)

Des archéologues ont retrouvé une ancienne ancre de bateau en pierre qui a été utilisée pendant environ 2 000 ans, a annoncé jeudi l’Autorité israélienne de la nature et des parcs.

L’ancre, qui a été trouvée lors d’une fouille sous-marine sur le site archéologique de Tel Dor dans le nord d’Israël, a été utilisée pour la première fois à l’âge du bronze il y a environ 3 300 ans et est restée utilisée pendant la période byzantine jusqu’à environ 500 après l’ère commune, selon l’Autorité des parcs.

L’objet pèse environ 100 kilogrammes. L’Autorité des parcs a affirmé qu’il était similaire à d’autres ancres trouvées dans l’ancien port syrien d’Ougarit et sur l’épave d’Uluburun au large de la ville de Kaş en Turquie dans la mer Méditerranée.

Les archéologues ont également découvert que le fond de la baie autour de l’ancienne implantation de Tel Dor était recouvert de pierres de ballast, qui sont utilisées pour stabiliser les navires, et ont découvert de nombreux outils en pierre et des tessons de terre cuite utilisés pour transporter des marchandises telles que le vin et l’huile.

Une ancienne ancre en pierre trouvée sur le site archéologique de Tel Dor dans le nord d’Israël, le 10 juin 2021. (Crédit : Yaniv Cohen/Autorité israélienne de la nature et des parcs)

« Rendre le patrimoine de Tel Dor accessible au public pourrait nous rapprocher de milliers d’années d’histoire maritime et continentale de l’une des villes les plus importantes découvertes en Terre d’Israël », a déclaré l’archéologue Dror Ben-Yosef dans un communiqué de l’Autorité des parcs.

L’Autorité des parcs, qui a mené les fouilles avec le département des Civilisations maritimes de l’Université de Haïfa, a déclaré que l’ancre avait été retirée de la mer et que les archéologues tentaient de déterminer son origine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...