USA : Netanyahu, cible des candidats démocrates avant les élections en Israël
Rechercher

USA : Netanyahu, cible des candidats démocrates avant les élections en Israël

Le jeune espoir démocrate Beto O'Rourke a qualifié le Premier ministre israélien de raciste, pour sa mise en garde contre le vote arabe pour les élections de mardi

Beto O'Rourke, jeune espoir des candidats démocrates à la primaire aux Etats-Unis. (Capture d'écran : FOX NEWS)
Beto O'Rourke, jeune espoir des candidats démocrates à la primaire aux Etats-Unis. (Capture d'écran : FOX NEWS)

Plusieurs candidats à la primaire démocrate aux Etats-Unis ont critiqué le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le jeune espoir Beto O’Rourke le qualifiant même de raciste, avant les élections législatives très attendues de mardi dans l’Etat hébreu.

Ces déclarations ont de quoi détoner, les responsables politiques de Washington choisissant traditionnellement de ne pas mettre en danger les relations privilégiées entre les Etats-Unis et Israël.

Mais selon le Texan Beto O’Rourke, le partenariat entre les deux pays « doit dépasser un Premier ministre raciste quand il met en garde contre le vote des Arabes ».

S’exprimant dimanche depuis l’Iowa, le candidat malheureux aux élections législatives américaines de 2018 a accusé Benjamin Netanyahu de faire alliance avec « un parti raciste d’extrême-droite » pour décrocher un cinquième mandat, après plus de 13 années passées au pouvoir.

« Je ne pense pas que Benjamin Netanyahu représente vraiment la volonté du peuple israélien », a-t-il assené.

Bernie Sanders, autre candidat à la primaire démocrate, a pour sa part déclaré pendant le week-end, également depuis l’Iowa où les candidats ont commencé la campagne, que le Premier ministre de 69 ans était un « dirigeant d’extrême-droite ».

« Je ne soutiens pas sa politique, et je pense que critiquer Netanyahu ne doit pas être quelque chose d’anti-Israël », a déclaré le sénateur de confession juive, qui représente l’aile gauche du parti.

Les républicains américains, eux, soutiennent en grande majorité le Premier ministre israélien. Le sénateur John Cornyn a ainsi dénoncé les « divagations » des démocrates.

M. Netanyahu s’est récemment dit prêt à annexer les implantations israéliennes de Cisjordanie, territoire contesté depuis plus de cinquante ans.

« Une provocation néfaste pour les intérêts israéliens, palestiniens et américains », a répondu Pete Buttigieg, un autre candidat démocrate.

« Soutenir Israël ne veut pas dire être d’accord avec la politique de Netanyahu », a ajouté le maire de la petite ville de South Bend, dans l’Indiana.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...