Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Valls : le combat contre l’antisémitisme est « à reprendre » en France

"Ceux qui veulent partir en Israël", a dit le Premier ministre, "personne ne peut les condamner". "Mais leur place est ici", a-t-il réaffirmé

Le Premier ministre français Manuel Valls prononce un discours à la synagogue Nazareth, dans le cadre de la présentation des voeux de bonnes années de l'Etat français à la communauté juive, le 8 septembre, 2015 Paris (Crédit : AFP PHOTO / BERTRAND GUAY)
Le Premier ministre français Manuel Valls prononce un discours à la synagogue Nazareth, dans le cadre de la présentation des voeux de bonnes années de l'Etat français à la communauté juive, le 8 septembre, 2015 Paris (Crédit : AFP PHOTO / BERTRAND GUAY)

Le Premier ministre français, Manuel Valls, a estimé mardi soir que le combat contre l’antisémitisme était « à reprendre » dans le pays, alors que se multiplient les actes hostiles envers les juifs français, de plus en plus nombreux à émigrer vers Israël.

« Aujourd’hui, le combat est à reprendre », a estimé M. Valls lors de ses voeux avant le nouvel an juif, Roch Hashana, à la synagogue Nazareth à Paris.

« Il y a cette négation rampante de la Shoah, cette haine des Juifs qui a grandi dans nos quartiers populaires (…), a contaminé les esprits d’une partie de notre jeunesse », a ajouté le chef du gouvernement.

Les actes et menaces antisémites ont connu une hausse de 84 % entre janvier et mai par rapport à la même période l’année dernière, selon le Service de protection de la communauté juive.

Le chef du gouvernement a indiqué qu’ « une vaste campagne de communication gouvernementale » serait lancée cet automne pour sensibiliser la population à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Après les attentats de janvier qui avaient visé, notamment, une épicerie casher près de Paris, y faisant cinq morts, le gouvernement français avait présenté un plan de mobilisation sur ces sujets.

« Chaque préfet, chaque procureur de la République a été chargé d’en mettre en oeuvre le volet territorial, et en particulier sa dimension répressive, pour punir les délits, avec la sévérité de nos lois », a précisé mardi le Premier ministre.

La communauté juive de France est, avec quelque 500.000 membres, la plus grande d’Europe.

M. Valls a réitéré son appel aux juifs français qui seraient tentés de partir vers Israël, notamment par peur de l’antisémitisme, à rester en France.

« Ceux qui veulent partir en Israël », a dit le Premier ministre, « personne ne peut les condamner ». « Mais leur place est ici », a-t-il réaffirmé.

La France a été le premier pays pour l’aliyah (l’émigration vers Israël) en 2014, avec plus de 6 000 départs et la tendance est de nouveau à la hausse en 2015, avec 4.772 « olims » (ceux qui font l’alyah) entre janvier et juillet (+11 % sur un an).

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.