Vos plans pour fêter les 70 ans d’Israël
Rechercher

Vos plans pour fêter les 70 ans d’Israël

Israël célèbre son jour d'Indépendance dans chaque ville et village ; voici quelques évènements uniques pour célébrer Yom HaAtzmaout

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Cette semaine rentrera dans les livres d’histoire, alors qu’Israël célèbre son 70e anniversaire, avec des événements extraordinaires, des cérémonies et des activités organisées afin de célébrer dignement les sept décennies d’existence officielle du pays.

Il y aura, bien sûr, des rituels traditionnels, des chants, des barbecues, de grands concerts et des soirées dansantes.

Mais si vous cherchez des idées un peu plus atypiques, nous avons quelques idées :

1) Dirigez-vous vers la plage. Lundi est le premier jour officiel de la saison estivale et les sauveteurs seront en service de 7h15 jusqu’à 16h45. Dans les airs, la parade de l’armée de l’air israélienne aura lieu jeudi à partir de 9h40 jusqu’à 14h30, avec des avions survolant 40 villes et villages et, bien sûr, des plages.

Grâce à un service de streaming en direct depuis les plages de Tel Aviv, vous pourrez vérifier à quel point votre coin de sable préféré de Tel Aviv est bondé.

Enfin, les détenteurs de cartes Tel Aviv Digital pourront louer des parasols, des chaises et des transats dans les kiosques de la plage.

2) Tel Aviv, première ville hébraïque indépendante d’Israël, accueillera des événements à travers toute la ville, notamment un concert mercredi soir sur la place Rabin. Baladez-vous également le long du nouveau sentier de l’Indépendance, allez à la Cinémathèque de Tel Aviv où trois nuits seront consacrées au 70 ans du cinéma israélien et visitez gratuitement les musées et sites historiques.

Le pavillon de la démocratie installé sur le boulevard Rothschild de Tel Aviv pour le 70e anniversaire d’Israël (avec la permission de l’Institut israélien pour la démocratie)

Célébrez la démocratie israélienne au Pavillon de la démocratie, un dôme multimédia qui honore la déclaration d’Indépendance d’Israël et les valeurs qu’elle a soutenues. Les visiteurs sont invités à apposer leurs signatures sur cette structure située au 1, place Rothschild. Le pavillon a été créé par l’Institut de la démocratie israélienne avec la municipalité de Tel Aviv et le soutien de la fondation Taube.

Le ministre de l’Égalité sociale, Gila Gamliel, le président Reuven Rivlin et le maire de Tel Aviv, Ron Huldai, aux premiers rangs lors de la dernière initiative de chant de Koolulam, en l’honneur du 70e anniversaire d’Israël (avec la permission de Koolulam)

3) Koolulam, l’initiative de chant social au grand succès, a célébré cet anniversaire avec plus de 12 000 personnes, dont le président Reuven Rivlin, le musicien Shlomi Shabat, le maire de Tel Aviv Ron Huldai et la députée Gila Gamliel, rassemblés au complexe Menora Mivtachim de Tel Aviv. Ils ont chanté l’emblématique « Al Kol Eleh », « Pour toutes ces choses », de Naomi Shemer, en préparation du 70e anniversaire d’Israël.

Pour toutes ces choses, Pour toutes ces choses
S’il vous plaît, montez la garde pour moi, mon bon Dieu
Sur le miel et le dard
Sur l’amer et le doux
Ne déracinez pas un jeune arbre
N’oubliez pas l’espoir
Peux-tu me faire revenir et puis-je revenir
A la bonne terre

Le président Rivlin, qui aime chanter, a lancé cet évènement Koolulam, soutenu par Or Teicher, Michal Schneiderman et Ben Yefet, les trois fondateurs de Koolulam.

Dimanche dernier, les feeds Facebook et Instagram se sont instantanément remplis de photos et de clips de la foule de chanteurs.

Des membres de la famille de Shemer, huit chefs d’orchestre et 40 musiciens étaient également présents. Contrairement à d’autres rassemblements plus modestes de Koolulam, les chanteurs étaient cette fois divisés en seulement deux groupes pour chanter – les harmonies plus complexes utilisées dans les événements précédents n’ont pas été mises en place. Ils ont également chanté un autre classique de Shemer, « Lu Yehi », ainsi que la chanson « Because of the Wind » de Shlomi Shabat.

La vidéo finale sera officiellement présentée à la résidence de Rivlin le jour de Yom HaAtzmaout, bien qu’elle soit déjà sur Facebook et que nous ayons pu avoir un aperçu de la répétition.

Publication de la « Bible d’Israël » de Koren Publishing en l’honneur du 70e anniversaire d’Israël (publié avec l’aimable autorisation de Koren Publishing)

4) Koren Editions, qui publie des livres de prières et des bibles soigneusement présentés, proposent la première Bible du monde entièrement centrée sur la Terre d’Israël, au peuple d’Israël et à la relation unique entre eux.

Créée en l’honneur du 70e anniversaire d’Israël, la Bible d’Israël fournit un commentaire original qui cherche à expliquer l’accent de Dieu sur cette terre, ses gens et sa langue, et inclut également des cartes modernes, des photos et d’autres informations.

5) Si vous avez 70 ans ou plus, vous pouvez entrer gratuitement au musée des Enfants de Holon. Au musée, connu pour son exposition « Dialogue dans le noir », le 70e anniversaire d’Israël est célébré avec « Dialogue avec le Temps », une exposition sur les signes, symboles, objets et textes des 70 ans d’existence d’Israël, expliqués par des personnes de 70 ans qui raconteront leurs histoires personnelles dans le contexte de l’histoire du pays.

C’est une conversation intergénérationnelle pour les enfants de 10 ans et plus, avec des visites individuelles et collectives, en hébreu et en anglais.

Une exposition de symboles et d’objets qui marquent les 70 ans d’existence d’Israël au musée des Enfants de Holon (avec la permission du musée des enfants de Holon)

A Jérusalem, nous vous invitons à aller voir un autre type de cartographie de l’histoire d’Israël : Keren Kayemeth LeIsrael y propose une cartographie vidéo artistique de ses activités en Israël au cours des 70 dernières années.

Le film de sept minutes est projeté sur les bâtiments du Fonds national juif et de l’Agence juive, des édifices construits dans les années 1930, à l’angle des rues King George et Keren Kayemeth LeIsrael. Les 15, 16, 18 et 19 avril, de 19h30 à 22h00.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...