WikiLeaks offre une récompense pour des informations sur l’assassin de Seth Rich
Rechercher

WikiLeaks offre une récompense pour des informations sur l’assassin de Seth Rich

Assange a insinué que l'employé juif du parti démocrate, mort dans des circonstances floues, aurait été une source

Seth Conrad Rich, 27 ans, employé juif du parti démocrate américain, a été abattu dans le quartier de Bloomingdale, à Washington, le 10 juillet 2016. (Capture d'écran LinkedIn)
Seth Conrad Rich, 27 ans, employé juif du parti démocrate américain, a été abattu dans le quartier de Bloomingdale, à Washington, le 10 juillet 2016. (Capture d'écran LinkedIn)

WASHINGTON – WikiLeaks a offert une récompense de 20 000 dollars pour toute information menant à la condamnation de l’assassin d’un employé juif du Parti démocrate.

L’offre du site de documents piratés et divulgués a été faite mardi sur Twitter, mais elle est intervenue après que Roger Stone, autrefois conseiller du candidat républicain Donald Trump, ait prétendu sur Twitter qu’Hillary Clinton était responsable de la mort de Seth Rich.

Rich, 27 ans, du Nebraska, travaillait au sein du Comité national démocrate sur une base de données pour accroître l’inscription des électeurs.

Il a été tué dans ce que la police de Washington a dit que c’était peut-être un vol raté alors qu’il rentrait à la maison avant l’aube le 10 juillet.

Stone avait affirmé Rich était sorti pour rencontrer le FBI. Stone n’a fourni aucune preuve à son allégation.

Dans une interview à la télévision néerlandaise Julian Assange a suggéré que Rich aurait pu être une source de sa plate-forme de fuites.

« Nous enquêtons ce qui est arrivé avec Seth Rich. Nous pensons que c’est une situation préoccupante, » a dit Assange dans des commentaires postés par BuzzFeed. « Il n’y a pas encore de conclusion ; nous ne sommes pas disposés à indiquer une conclusion, mais nous sommes inquiets. Et plus important encore, de nombreuses sources de WikiLeaks sont inquiètes quand ce genre de chose arrive. »

Assange n’a pas ouvertement dit si Rich était une source, rapportant juste à un moment que «d’autres avaient suggéré » que Rich avait été assassiné.

Stone avait déclaré dans un discours prononcé lundi qu’il était en contact avec le fondateur de WikiLeaks Julian Assange à propos de la divulgation de documents qui auraient pu nuire à la campagne de Clinton.

WikiLeaks a publié le mois dernier des e-mails du Comité national démocrate qui révélaient une opposition de dirigeants du CND envers Bernie Sanders, qui plus tôt dans le mois s’était desisté au profit de Clinton. Les révélations ont conduit à la démission des principaux membres du personnel du CND.

Les autorités américaines ont dit, qu’il est probable que les e-mails étaient le résultat d’un piratage originaire de Russie. Personne n’avait accusé d’employé du CND.

Les Démocrates et Clinton ont dit qu’ils croyaient que le gouvernement russe était impliqué dans le piratage, et les défenseurs de Clinton sur les réseaux sociaux ont accusé Assange d’avoir travaillé de connivence avec les Russes. Wikileaks et Assange ont attaqué à plusieurs reprises ces derniers jours Clinton et le CND.

Dans le même tweet, Stone a accusé Clinton pour la mort le 1er août de Victor Thorn, un écrivain qui, comme Stone, traitait de théories du complot sur les Clinton. Thorn colportait également des théories de négation de la Shoah. Sa mort a été declarée comme un suicide.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...