Zone mixte au mur Occidental : L’État devra donner une réponse d’ici juin
Rechercher

Zone mixte au mur Occidental : L’État devra donner une réponse d’ici juin

La Cour suprême donne au gouvernement huit semaines pour expliquer pourquoi l'accord pour établir un espace de prière égalitaire est bloqué

Des militants juifs libéraux entrent au mur Occidental avec des rouleaux de Torah, le 2 novembre 2016. (Crédit : autorisation)
Des militants juifs libéraux entrent au mur Occidental avec des rouleaux de Torah, le 2 novembre 2016. (Crédit : autorisation)

La Cour suprême israélienne a ordonné au gouvernement israélien de répondre aux procès concernant l’établissement d’un espace de prière égalitaire au mur Occidental.

Vendredi, la haute cour a fixé le délai du 4 juin pour que le gouvernement réponde aux procès et résolve la crise, a rapporté Haaretz.

La cour a combiné trois procès différents traitant des aspects de la prière égalitaire au mur Occidental. Le gouvernement a pris du retard pour donner sa réponse aux poursuites judiciaires depuis au moins six mois.

Le mois dernier, Netanyahu a déclaré à une délégation de l’Union pour le Judaïsme Réformé qu’il avait nommé le ministre Tzachi Hanegbi pour aider à résoudre les problèmes entre les partis ultra-orthodoxes, le mouvement réformé et d’autres groupes libéraux pour permettre la mise en place du projet de zone de prière égalitaire dans la zone de l’arche de Robinson au mur Occidental, qui avait été adopté en janvier 2016 après une négociation menée entre les mouvements réformés et conservateurs, l’organisation des Femmes du mur, l’Agence juive et le gouvernement israélien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...