Deux soldats de l’armée israélienne ont été tués et sept autres blessés lors d’affrontements à Gaza lundi après-midi. L’armée a autorisé cette publication dans la nuit de lundi au mardi, portant le nombre de décès de militaires à 27 depuis qu’Israël a lancé son incursion terrestre jeudi dernier.

Le bilan est plus important que le nombre de soldats qui sont morts dans les deux opérations israéliennes précédentes pour contrecarrer le terrorisme du Hamas en 2008-2009 et en 2012.

Parmi les tués, le sergent-chef Oded Ben-Sira, 22 ans, de Nir Etzion dans le nord d’Israël, a servi dans la brigade Nahal. Il sera inhumé à 17 heures mardi au cimetière militaire dans le moshav.

Il a été tué par un tir de sniper dans la bande de Gaza. Le nom du deuxième soldat n’a pas été immédiatement publié.

Trois soldats ont été grièvement blessés durant la nuit, tandis que quatre autres ont subi des blessures légères dans des combats avec le Hamas, a fait savoir l’armée israélienne.

Sept soldats de Tsahal ont été tués pendant la nuit et tôt lundi sur le côté israélien de la frontière et à l’intérieur de Gaza, a annoncé lundi soir, l’armée israélienne.

Il s’agit de :

Lt. Col. Dolev Kedar, 38 ans, Modiin
SSgt. Tal Yifrach, 21 ans, Rishon Lezion
SSgt. Yuval Dagan, 22 ans, Kfar Saba
Sgt. Nadav Goldmacher, 23 ans, Beer Sheva
SFC Baynesain Kasahun, 39 ans, Netivot
Sec. Lt. Yuval Hayman, 21 ans, Efrat
SSgt. Jordan Ben Simon, 22 ans, Ashkelon

Ces décès portent le nombre de morts dans les rangs de Tsahal depuis le lancement de l’opération israélienne contre le Hamas dans la bande de Gaza jeudi soir dernier à 25.

Le bilan est plus élevé que le nombre de soldats qui sont morts dans les deux principaux efforts israéliens précédents pour contrecarrer le terrorisme du Hamas en 2008-9 et 2012.

Quatre des sept ont été tués par une grenade propulsée par roquette, tirée par des hommes armés du Hamas qui ont émergé à partir d’un tunnel creusé à partir de Gaza sur Israël près du kibboutz Nir Am tôt lundi matin.

La cellule du Hamas, vêtue de l’uniforme de Tsahal, a émergé du tunnel, et attendait qu’une jeep de l’armée approche avant d’ouvrir le feu, tuant un officier de Tsahal et les trois autres soldats dans le véhicule.

La jeep avait été envoyée sur les lieux alors que des informations sur l’infiltration avaient été reçues.

En même temps, le Hamas a ouvert le feu en faisant diversion à travers la frontière.

Les résidents du kibboutz Nir Am devaient rester dans leurs maisons alors que l’armée israélienne a abordé la cellule terroriste.

Les troupes de la Brigade Nahal ont convergé et ont tué 10 des hommes armés du Hamas.

Une partie de l’incident a été filmé en images plus tard libéré par l’armée israélienne.

Les trois autres soldats israéliens ont été tués à Chajaya. Deux ont été touchés par un missile anti-char. Comme les 13 autres soldats tués là-bas dans la nuit du samedi au dimanche, ils étaient membres de la Brigade Golani. Le troisième pourrait avoir été tué par les forces de Tsahal par erreur.