Le 9 novembre, en l’absence de l’accusé, la cour d’appel de Paris a confirmé la condamnation à 3 mois de prison ferme prononcée contre Alain Soral pour injures à caractère racial et contestation de crime contre l’humanité, rapporte le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme dans un communiqué.

Le jugement initial avait été rendu devant la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris le 14 mars 2017.

Alain Bonnet dit Soral, directeur de publication du site internet Egalité et Réconciliation, et de la maison d’édition Kontre-Kulture, était poursuivi pour avoir fait diffuser le dessin dit « CHUTZPAH HEBDO ».

« L’auteur de ce dessin abject étant resté inconnu, seul Soral avait été poursuivi et condamné en première instance », rappelle le BNVCA.

Le dessin incriminé représente un Charlie Chaplin souriant entouré d’objets produits avec le corps de juifs exterminés durant la Shoah : savons, abats-jours, chaussures et perruques…