Dix personnes ont été blessées dans le port de Jaffa, au sud de Tel-Aviv, dont une personne est décédée des suites de ses blessures, un touriste américain. Chacune des victimes est dans un état grave.

La police a éliminé le terroriste qui a poignardé 10 personnes, à différents endroits de Jaffa, au sud de Tel-Aviv.

L’agresseur aurait poignardé deux personnes dans le port de Jaffa, deux autres près de la ville Kikar HaShaon (place de l’Horloge, à l’entrée de Yaffo) et deux autres à proximité du Dolphinarium à la lisière de Tel Aviv, selon les rapports initiaux.

L’agresseur a commencé par blesser plusieurs passants sur la promenade de Jaffa, quartier historique et l’un des lieux les plus touristiques de Tel-Aviv, a dit la police. D’importantes traces de sang maculaient les lieux et un anonyme avait déjà déposé un bouquet de fleurs après les faits, a constaté une journaliste de l’AFP.

Puis l’agresseur a continué sa course le long de la mer et a poignardé plusieurs autres personnes, avant d’être abattu.

Cette attaque est la troisième attaque de la journée. Il y a eu une attaque au couteau à Petah Tikva et une fusillade à Jérusalem, un peu plus tôt dans la journée.

Les attaques au couteau ont été commises par un seul homme à Tel-Aviv à une quinzaine de minutes de l’endroit où le vice-président américain Joe Biden était reçu par l’ancien président israélien Shimon Peres, ont indiqué la police et les secours israéliens.

Le Hamas a salué les attaques par la voix de son porte-parole, Sami Abu Zuhri.

« Le Hamas bénit les trois opérations héroïques de ce soir, à Tel Aviv, Jérusalem et Yaffo, et les considère comme une preuve de l’échec de toutes ces théories visant à avorter l’Intifada, qui se poursuivra jusqu’à la réalisation de ses objectifs. Le Hamas célèbre les martyrs, qui sont montés à travers ces opérations, et confirme que leur volonté de sang pur, si Dieu le veut, sera le carburant pour l’escalade de l’Intifada. »

Sami Abu Zuhri (Crédit : YouTube/MEMRI)

Sami Abu Zuhri (Crédit : YouTube/MEMRI)

Le chef de la police a déclaré que les attaques n’avaient très probablement aucun rapport les unes avec les autres.

Le chef de police, Roni Alsheikh, a indiqué les forces de sécurité pensaient que les attaques qui ont eu lieu aujourd’hui à Petah Tikva, Jérusalem et Jaffa ne sont pas liés les unes avec les autres.

Tel Aviv Mayor Ron Huldai (photo credit: Gideon Markowicz/Flash90)

Le maire de Tel Aviv, Ron Huldai (Crédit : Gideon Markowicz/Flash90)

Le maire de Tel Aviv-Yaffo, Ron Huldai, a dit que l’auteur de la tuerie de ce soir à Jaffa n’était pas un résident de la ville mixte arabo-juive.

« Nous savons que les habitants de Jaffa condamnent cet incident », a affirmé Huldai, dans une allocution donnée près du restaurant Manta Ray où l’auteur de l’attaque a été abattu par la police.

« La bonne chose à faire est de poursuivre nos journées comme d’habitude, nous ne pouvons pas rester enfermés dans nos maisons ».

Il a ajouté que les événements prévus à Tel Aviv et Jaffa pour Pourim auront lieu comme prévu malgré l’attaque.

Neuf personnes ont été blessées dans la frénésie de coups de couteau, et une personne, un touriste américain, a été tuée.

Le terroriste a été identifié comme étant un Palestinien de 22 ans de Qalqilya.

L’auteur de l’attaque de Jaffa, qui a tué un touriste américain et blessé neuf autres personnes, a été identifié par la police comme étant un Palestinien de 22 ans originaire de la ville cisjordanienne de Qalqilya.

Dans la vidéo de l’incident, on peut voir l’auteur de l’attaque courir dans une rue principale et tenter de poignarder des conducteurs.

Il a été abattu par la police à proximité du restaurant Manta Ray à Tel Aviv.

Les bénévoles de l’United Hatzalah de Tel-Aviv et de Bat Yam ont répondu aux appels d’urgence pour les incidents de Tel-Aviv et de Jaffa.

Avi Miller, un médecin bénévole de l’United Hatzalah, a évoqué les soins que les équipes ont donné aux personnes blessées sur les lieux de l’attaque. « Ensemble avec d’autres bénévoles de l’Unité Ambucycle de l’United Hatzalah nous sommes arrivés sur les lieux de l’attaque et on a été confronté à de nombreuses victimes dans différents endroits. Les blessés étaient dans diverses conditions après avoir reçu des coups de couteau. Les blessés ont été évacués vers les hôpitaux situés à proximité. Certains blessés étaient dans un état critique, d’autres étaient dans un état modéré et certains n’étaient que légèrement blessés. L’incident est complexe et nous sommes allés à pied d’un endroit à un autre afin d’apporter les premiers soins à tous les blessés ».

L’AFP a contribué à cet article.