Un bouquetin est devenu le dernier animal en date à s’échapper d’un zoo ou d’un safari israélien.

Ces tentatives de s’enfuir pour retrouver la liberté se succèdent ces derniers temps, entre les rhinos et les émeus qui échappent à la surveillance de leurs gardiens et qui se retrouvent dans les rues, la liste commence à s’allonger.

Voici une chronologie de ces tentatives de fuite.

Les haies de Ramat Gan : En ce matin du 29 janvier 2015, les gardiens de zoo du safari de Ramat Gan ont reçu un rapport qu’un bouquetin était en liberté dans une rue environnante. Quatre employés sont partis à sa recherche. Une fois qu’ils l’aient retrouvé, ils ont conduit leur voiture au côté du bouquetin pour le guider dans l’enclos du safari.

L’enquête du zoo a révélé que les bruits provenant de l’autoroute non loin de là et les travaux effectués par la compagnie des eaux la veille avaient effrayé les bouquetins et cette femelle a décidé qu’elle en avait assez et a décidé d’explorer la ville.

La randonnée d’un troupeau de rhinocéros : Trois rhinocéros ont tenté de retrouver leur liberté le premier jour de l’année 2015. La liberté était proche pour ces rhinocéros qui ont réussi à se faufiler par une entrée latérale du – surprise, surprise – safari de Ramat Gan.

Le trio, nommé Rihanna, Keren Peled et Karnivala, a poursuivi péniblement sa route pour se retrouver dans la rue où des joggers matinaux ont eu la surprise de leur vie, indique le site d’information en hébreu Ynet.

Le safari a expliqué que le gardien avait somnolé pendant quelques minutes et le trio a saisi cette opportunité pour s’enfuir.

Le directeur du safari de Ramat Gan a arrangé les choses en ramenant les bêtes en sécurité.

Rihanna avait été nommé, il y a exactement 2 ans, le 1er janvier 2013, en l’honneur de la chanteuse jamaïcaine. Keren Peles a été nommé après la chanteuse israélienne. Karnivala est une altération du mot hébreu pour rhinocéros, Karmaf.

Un voyage émeu-tionnel
: Trois jours plus tard, un émeu s’est baladé, un jour de pluie, sur une autoroute de Herzliya, avant d’être capturé près d’un centre commercial dans la ville centrale d’Israël.

Ce grand oiseau se serait sûrement enfui d’une ferme environnante, indique que les médias.

Il a été emmené par des employés municipaux à une fourrière avant d’être rendu à ses propriétaires.

L’émeu qui a été décrit comme étant « alarmé » par Israel Radio, a été capturé près du centre commercial de Shivat HaKochavim à Herzliya.

A la capture des crocos : Jusqu’au 20ème siècle, les crocodiles du Nil étaient les rois les ruisseaux d’eau fraîche d’Israël. Mais jamais avant ils n’avaient atteint les vallées jordaniennes poussiéreuses.

Tout cela a changé en 2011.

Une ferme de crocodile en Israël le 21 novembre 2011 (Crédit: Liron Almog/FLASH90)

Une ferme de crocodile en Israël le 21 novembre 2011 (Crédit: Liron Almog/FLASH90)

Des dizaines de reptiles se sont échappés d’une ferme à Mashav Petzael quand le concierge dévoué, Bassem, a oublié de fermer le portail. Certains crocodiles se sont même retrouvés dans la piscine de la ville à deux kilomètres de là.

Les soldats, les résidents et les employés de la Direction de la nature et des parcs ont trouvé 65 reptiles qui s’étaient échappés, surtout en utilisant des lampes torches la nuit tombée. Ils ont réussi à les localiser grâce à la manière dont la lumière se reflétait sur leurs yeux.

Où est le léopard
: les soldats commencent souvent à voir des choses à l’aube après une longue nuit de garde. Mais lorsqu’un appareil de surveillance de haute technologie capture les images d’un léopard errant dans le nord de la Cisjordanie, il n’y a aucun doute à avoir.

Au début de l’année 2010, un réserviste avait vu ce prédateur rare à quelques mètres de leur position. Il a alors raconté à ces camarades ce qu’il avait vu. Ces derniers se sont moqués de lui.

Mais lorsque le soldat, Aviad Habar, a envoyé un enregistrement d’une vidéo à la Direction de la nature et des parcs, ils lui ont confirmé que c’était bien léopard.

Les caméras de l'armée ont filmé un léopard rare dans le nord de la Cisjordanie (Crédit : capture d'écran idfspox1/Youtube)

Les caméras de l’armée ont filmé un léopard rare dans le nord de la Cisjordanie (Crédit : capture d’écran idfspox1/Youtube)

Certains experts pensaient que le prédateur était rentré en douce en Israël de Jordanie, alors que d’autres affirmait que c’était un natif de la région de Samarie qui n’avait jamais été vu avant. Mais la théorie largement accepté est qu’il s’est échappé du zoo de la ville palestinienne de Ramallah plusieurs années avant.

L’histoire des léopards d’Israël est aussi le récit d’une mauvaise gestion et d’une destruction délibérée.

Israël abritait à une époque plus d’une dizaine de léopards arabes (ainsi que des guépards et des lions) mais la chasse et la diminution des possibilités d’habitats ont réduit les léopards au nombre de 10 qui vivent aujourd’hui dans les déserts de Judée et du Néguev.

L’oasis d’Ein Gedi abritait une famille de léopard populaire mais les résidents locaux ont empoisonné de nombreux félins.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.