Suite à une attaque terroriste meurtrière mercredi après-midi, les Palestiniens ont manifesté avec violence dans la Vieille Ville de Jérusalem et près de l’entrée de la porte de Damas, en brûlant des déchets et en jetant des pierres quelques heures après qu’un homme de Jérusalem-Est ait renversé des piétons lors d’une attaque terroriste qui a tué un homme.

Dans la Vieille Ville, deux Palestiniens ont aspergé la police de gaz lacrymogène près de l’une des entrées du mont du Temple et se sont enfuis par l’esplanade du mont du Temple. Aucun blessé n’est à déplorer et l’un des suspects a été arrêté.

La police a arrêté un gardien du Waqf [Autorité jordanienne responsable du site] car il est suspecté d’avoir menacé la police, indique Israel Radio.

Des dizaines d’émeutiers ont jeté des pierres et brûlé des poubelles près de l’entrée de la porte de Damas dans la Vieille Ville. Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté au moins quatre personnes et ont dispersé les émeutiers avec du gaz lacrymogène.

Trois autres Palestiniens, dont un mineur, ont été arrêtés près du musée Rockfeller, en dehors de l’entrée de la Vieille Ville pour avoir jeté des pierres sur la police. Aucun blessé n’a été signalé.

Des émeutiers arabes ont lancé des pétards, des pierres et des cocktails Molotov sur la police israélienne dans le quartier de Shuafat, où résidait l’auteur de l’attaque de mercredi. Les médias palestiniens indiquent que les affrontements ont débuté quand la police a tenté de se rendre dans sa résidence.

Il y a aussi des émeutes dans le quartier de Sheikh Jarrah, près de l’endroit où a eu lieu l’attaque.

Ces émeutes de mercredi sont les derniers incidents qui font suite à des semaines de tensions dans la capitale et surviennent après qu’un conducteur arabe ait fauché plusieurs personnes à une station de tramway à la frontière entre Jérusalem-Est et Jérusalem-Ouest en fin de matinée mercredi. Il a tué un agent de la police des frontières et a blessé 13 autres personnes.

L’auteur de cette attaque, Ibrahim al-Akary, 48 ans, résidant à Shuafat à Jérusalem-Est, a été tué par la police.

Une attaque similaire a eu lieu deux semaines auparavant dans une autre station de tramway à la limite entre Jérusalem-Est et Jérusalem-Ouest.

Un Palestinien du quartier de Silwan à Jérusalem-Est avait alors renversé plusieurs personnes à la station Ammunition Hill en tuant au passage deux personnes et en blessant plusieurs autres. La police l’a abattu alors qu’il tentait de fuir les lieux.