Le gouvernement libéral du Canada a rétabli le financement de l’Office de secours et des travaux des Nations unies pour les réfugiés de la Palestine (UNRWA).

Ottawa a annoncé mercredi qu’il allouait 20 millions de dollars à l’UNRWA pour soutenir l’éducation, la santé et les services sociaux « pour des millions de réfugiés palestiniens vulnérables ».

En outre, il a engagé 5 millions de dollars pour l’appel d’urgence lancé par l’agence pour les réfugiés palestiniens touchés par la crise syrienne, selon un communiqué du bureau de Marie-Claude Bibeau, la ministre du Développement international.

L’ancien gouvernement conservateur du Canada avait progressivement réduit le financement de l’UNRWA.

Entre 2013 et 2014, la somme allouée par Ottawa était nulle. Le Canada était devenu le seul pays donateur à retirer son financement complètement.

Le financement rétabli « aidera environ 5,5 millions de réfugiés palestiniens – en particulier les femmes et les enfants – à recevoir l’aide dont ils ont besoin, y compris pour l’accès aux soins de santé et l’occasion d’aller à l’école », selon la déclaration d’Ottawa.