Un ancien chef du Mossad, l’agence de renseignement israélienne, a qualifié dimanche de « délirant » l’article du Newsweek sur une prétendue cachette israélienne visant à espionner l’ancien vice-président Al Gore il y a 16 ans.

« Nous n’avons pas espionné [Gore] ni d’autres cibles américaines en Israël ou à l’étranger », a déclaré le général de division Danny Yatom, chef du Mossad du temps de Gore, dans une interview à la radio de l’armée.

« Je pense qu’il existe des méthodes beaucoup plus sophistiquées. Toute personne ayant vu des films ou lit des livres sur le sujet peut dire que ces méthodes d’agents rampant dans des conduits de ventilation pour gagner la pièce du vice-président des États-Unis sont délirantes. »