Les dirigeants de l’opposition ont vivement critiqué samedi le fils du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a publié ce week-end sur Facebook un dessin qui aurait des origines antisémites et qui a circulé sur des sites internet antisémites.

Le dessin, publié vendredi sur la page Facebook privée de Yair Netanyahu, fait référence au milliardaire et philanthrope juif George Soros, aux Illuminati et aux hommes lézards.

Il s’en prend aux détracteurs de ses parents, notamment l’ancien Premier ministre Ehud Barak, l’avocat et militant travailliste Eldad Yaniv, et Menny Naftali, ancien employé de la résidence du Premier ministre qui est au cœur des accusations de malversations qui vont entraîner la mise en examen de Sara Netanyahu, la mère de Yair.

Yair Netanyahu a publié ce dessin avec la légende « Chaîne alimentaire ».

Réagissant à la publication de ce dessin, qui avait été partagé par David Duke, l’ancien dirigeant du Ku Klux Klan (KKK) sur Twitter, Avi Gabbay, le dirigeant du Parti travailliste, a déclaré que c’était un « triste jour » quand le fils du Premier ministre partage un dessin qui est apprécié du chef du KKK.

« Un triste jour en particulier pour tout le peuple juif, quand vient du foyer du Premier ministre de l’Etat des Juifs un dessin avec lequel le chef du KKK est d’accord », a écrit Gabbay sur Twitter.

Isaac Herzog, député de l’Union sioniste et chef de l’opposition, a déclaré que la publication de Yair Netanyahu était une « honte », et a appelé le fils du Premier ministre à supprimer son post et à s’excuser.

« Chaque Juif devrait être horrifié et honteux qu’un dessin du style du Stormer vienne de la résidence du Premier ministre d’Israël et soit adopté par un grand antisémite », a écrit Herzog sur Twitter, en faisant référence à Duke.

« Supprime [le dessin], excuse-toi et condamne », a ajouté Herzog.

Zehava Galon, qui préside le parti de gauche Meretz, a elle aussi condamné Yair Netanyahu pour ce dessin.

« Aujourd’hui, les motifs de la famille Netanyahu sont antisémites, par excellence. Quelle détérioration alarmante et forte. Quel déclin choquant. Quel point bas », a-t-elle écrit sur Twitter.

Dessin publié par Yair Netanyahu sur son compte Facebook, le 8 septembre 2017. (Crédit : capture d'écran Facebook)

Dessin publié par Yair Netanyahu sur son compte Facebook, le 8 septembre 2017. (Crédit : capture d’écran Facebook)

Samedi, Eldad Yaniv avait tweeté ce dessin, avec ce qu’il a décrit comme sa « source d’inspiration » provenant de sites antisémites.

« A droite, un post du fils du Premier ministre du peuple juif », a écrit Eldad Yaniv en présentant le dessin publié par Yair Netanyahu, qui semble suggérer que Soros, en passant par un homme lézard – une possible référence au concept antisémite de « Juifs reptiliens » – est responsable de la série d’accusations contre ses parents.

Aux côtés du dessin, Yaniv en a tweeté un autre, similaire, qui serait l’original, et montre un personnage juif, souvent vu dans les mèmes  et les propagandes antisémites, qui est le cerveau de l’obésité des Américains et/ou de leur amour des hamburgers.

Barak a lui aussi réagi sur Twitter, suggérant que les contribuables financent un psychiatre pour examiner Yair Netanyahu.

« Est-ce que c’est ce que ce garçon entend à la maison ? », a demandé Barak.

Malgré les critiques, Yair Netanyahu a publié un autre post samedi soir, disant qu’il avait copié le dessin d’une page Facebook anti-gauche qui présente une image de son père buvant les « larmes des gauchistes », et dont la photo de profil est une caricature et la photo de couverture représente Pinochet et la grenouille Pepe.