La Conférence des rabbins européens (CER, juifs orthodoxes) a attribué son prix Lord Jakobovits 2014 au Premier ministre français Manuel Valls pour sa « détermination exemplaire à lutter contre l’antisémitisme », a-t-on appris vendredi auprès de cette organisation.

Le chef du gouvernement français et ancien ministre de l’Intérieur succède au palmarès à l’ancien président du Parlement européen et ex-Premier ministre polonais Jerzy Buzek, premier lauréat de ce prix en 2012, et à la chancelière allemande Angela Merkel, primée l’an dernier.

La CER, qui est l’une des principales organisations du judaïsme orthodoxe avec quelque 700 rabbins membres dans une quarantaine de pays, salue chez Manuel Valls une « détermination exemplaire à lutter contre l’antisémitisme (…) au moment où les vieux démons ressurgissent en Europe ».

Les rabbins européens entendent également récompenser sa « persévérance à défendre les libertés religieuses » et sa « proximité avec la communauté juive ».

Le prix est décerné en hommage au Britannique Immanuel Jakobovits (1921-1999), qui fut le premier grand rabbin du Commonwealth à entrer à la chambre des Lords et le deuxième président de la CER.