Pour Yair Netanyahu, la gauche est plus dangereuse que les néo-nazis
Rechercher

Pour Yair Netanyahu, la gauche est plus dangereuse que les néo-nazis

Faisant écho à Trump, le fils du Premier ministre affirme que les “voyous d’antifa et de Black Lives Matter se renforcent” alors que les nazis appartiennent au passé

Yair Netanyahu, le fils du Premier ministre, lors de l'étude annuelle de la bible organisée à la résidence du Premier ministre de Jérusalem le 13 octobre 2016 (Crédit : Marc Israel Sellem/POOL/Flash90)
Yair Netanyahu, le fils du Premier ministre, lors de l'étude annuelle de la bible organisée à la résidence du Premier ministre de Jérusalem le 13 octobre 2016 (Crédit : Marc Israel Sellem/POOL/Flash90)

Le fils du Premier ministre Benjamin Netanyahu a dit mercredi que les associations américaines de gauche sont plus dangereuses que les néo-nazis.

Après que le président américain Donald Trump a dit que les « deux parties étaient à blâmer » des violences mortelles qui ont émaillé un rassemblement d’extrême-droite à Charlottesville, en Virginie, Yair Netanyahu a indiqué qu’il était plus inquiet pour les associations de gauche.

« Pour remettre les choses en perspective, a écrit Netanyahu sur Facebook. Je suis juif, je suis Israélien, les salauds néo-nazis de Virginie me détestent moi et mon pays. Mais ils appartiennent au passé. Leur race s’éteint. »

« Cependant, les voyous d’antifa et de BLM [Black Lives Matter] qui haïssent mon pays (et l’Amérique aussi à mon avis) ne font que se renforcer et deviennent super dominants dans les universités et la vie publique américaine », a-t-il ajouté.

Des centaines de suprématistes, de néonazis et de membres de l'extrême-droite américaine à Charlottesville, en Virginie, le 12 août 2017. (Crédit : Chip Somodevilla/Getty Images/AFP)
Des centaines de suprématistes, de néonazis et de membres de l’extrême-droite américaine à Charlottesville, en Virginie, le 12 août 2017. (Crédit : Chip Somodevilla/Getty Images/AFP)

Le Premier ministre israélien lui-même a écrit sur Twitter , trois jours après les faits, qu’il était « scandalisé par les expressions d’antisémitisme, de néo-nazisme et de racisme. Tout le monde devrait s’opposer à cette haine. »

En réponse aux propos de Yair Netanyahu, des sources proches du Premier ministre ont indiqué mercredi après-midi que « Yair est un adulte et ne représente que lui-même. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...