Tel Aviv est un endroit magnifique – ses plages, son architecture… et bien sûr, ses habitants. Ses bars et sa côte abritent de belles gens aux corps parfaitement sculptés, qui dansent, flirtent et bronzent.

Et le monde l’a remarqué.

Le quartier de Gan Hahashmal s’est hissé à la deuxième place du classement publié par The Thrillist : « Top ten sexiest neighborhoods on Earth » [les dix quartiers les plus sexy du monde]. Le quartier d’Ipanema de Rio de Janeiro a coiffé Gan Hahashmal au poteau.

« Israël est reconnu [pour la beauté de] ses citoyens. Bar Rafaeli et Gal Gaddot sont israéliennes, mais Tel Aviv, en particulier, reste le carrefour des beautés internationales et locales », écrit The Thrillist.

« Ajoutez à cela qu’une majorité écrasante de la population est célibataire, et vous comprendrez pourquoi un quartier branché comme Gan Hahashmal – avec ses jardins publics, ses maisons datant de l’ère ottomane, et ses boutiques avant-gardistes – est le repaire des gens sexy qui font des trucs sexy ».

Pourtant, aucune précision n’est donnée sur les raisons pour lesquelles Dimona ne fait pas partie du classement. Bizarre.