Un important religieux musulman d’Arabie saoudite a appelé mardi à la destruction de toutes les églises dans la péninsule arabique après que les législateurs du Koweït ont fait voter des lois interdisant la construction de sites religieux associés au christianisme.

S’adressant à une délégation du Koweït, Sheikh Abdul Aziz bin Abdullah, qui est le grand mufti d’Arabie saoudite, a déclaré que la destruction des églises était absolument nécessaire et demandéE par la loi islamique, ont rapporté les médias arabes.

Abdullah, qui est considéré comme étant le plus haut officiel de la loi religieuse dans le royaume musulman sunnite, est aussi le chef suprême du Conseil de l’Ulema (Universitaires islamiques) et du Comité pour la Recherche Scientifique qui publie les Fatwas.

Le mois dernier, Osama Al-Munawer, un membre du Parlement koweïtien, a annoncé son projet de loi appelant à la destruction de toutes les églises du pays, selon le site d’information Arabian Businesses.

Al-Munawer a ensuite ‘nuanc’ son propos : la loi ne s’appliquerait qu’aux nouvelles églises ; les anciennes pourraient être conservées.