Après des mois d’attente, l’Apple Watch est enfin là – et le monde juif est prêt, et attend impatiemment de découvrir les applications conçues par RustyBrick, déclare Barry Schwartz, le PDG de l’entreprise.

« Le judaïsme est une religion basée sur le temps – vous devez prier certaines heures, le Shabbat commence et se termine à des moments précis, et ainsi de suite, il est étrange qu’il n’ait pas existé de véritable ‘montre juive’ jusqu’à présent. »

« Je pense que l’Apple Watch pourrait remplir ce rôle. »

Lorsque le PDG d’Apple, Tim Cook, a annoncé le produit en septembre dernier, la société a déclaré qu’il serait mis en vente en mars ou avril 2015 et que la montre de base coûterait 349 dollars, avec des prix plus élevés pour les appareils ayant plus de mémoire et un design supérieur (selon certains rapports, le société envisage de proposer une version en or 18 carats, qui coûtera environ 10 000 dollars).

Les premières applications d’Apple Watch vont également être annoncées lundi, y compris des applications de santé/ activité, des applications et interfaces de communication avec iPhones et iPads.

Schwartz doit les mettre à disposition sur le marché les semaines suivant l’apparition de l’appareil dans les Apple Stores.

« Même dans leur sixième version – quand tout le monde en possède déjà un – la demande pour les iPhones bat des records chaque fois qu’un nouvel appareil sort, ainsi, vous pouvez imaginer ce qui se passera lorsque la montre d’Apple sera en vente. Il y aura une demande sans précédent », déclare Schwartz.

Finalement, cependant, ces montres arriveront aux mains – ou plutôt, aux poignets – des Juifs pratiquants, et pour eux, RustyBrick développe et adapte en ce moment (à partir des iPhone) une foule d’applications, y compris une version de son app « Zmanim », qui offre les heures appropriées des prières quotidiennes, du début et de la fin du Shabbat, des alertes sur les moments de pause pour la prière de l’après-midi – souvent un défi majeur pour les hommes d’affaires – et ainsi de suite.

« Il est considéré comme impoli de consulter son téléphone pendant une réunion d’affaires pour vérifier une alerte, mais un Juif pratiquant ne peut pas arrêter l’horloge pour retarder le temps obligatoire pour prier minha, la prière de l’après-midi », déclare Schwartz. « ‘Zmanim’ fournira une alerte via la montre, afin que les Juifs religieux puissent rapidement jeter un bref coup d’œil et savoir de combien de temps ils disposent pour la prière au moment approprié, avant la nuit. »

En sus,  Zmanim, RustyBrick adapte son application Brachos – qui fournit le texte des bénédictions sur la nourriture (pain, fruits, boissons, etc.) ainsi que la bénédiction d’après le repas (Birkat Hamazon).

En outre, la société proposera une application casher de la montre, qui fournit des informations sur la localisation des restaurants casher, des instructions sur la façon d’y arriver, la supervision, etc.

« De toute évidence, la surface de la montre est plus petite que celui d’un iPhone, mais les gens qui l’ont testée me disent que le texte est très clair et net, et tout à fait lisible », déclare Schwartz.

Au lieu de rentrer tout le texte d’une prière sur un seul écran, le texte peut défiler ou être accessible via les boutons ou les écrans tactiles de la montre. L’utilisateur peut s’y adapter facilement, explique Schwartz.

Idem à propos d’une autre question soulevée par beaucoup comme un inconvénient possible – la durée de vie de la batterie.

Selon les rapports, il y a quelques mois, les montres duraient seulement six heures, mais Schwartz raconte que les ingénieurs d’Apple ont réussi à faire durer la batterie une journée complète. « Même s’ils n’avaient pas amélioré la vie de la batterie, je n’ai aucun doute que les gens auraient fait la queue pour l’acheter. »

Le génie israélien a-t-il un quelconque rapport avec ces améliorations ? Apple ne le dit pas, mais c’est possible, compte tenu du fait – évoqué il y a quelques semaines par le PDG d’Apple, Cook en personne – que le centre R & D d’Apple Herzliya est la deuxième plus grande société au monde d’Apple.

Les 700 employés d’Apple Israël – la grande majorité d’entre eux sont des ingénieurs, selon des sources de l’entreprise – sont « incroyablement  importants » pour la société, a confié Cook lors d’une visite d’inauguration du nouveau centre en février.

« Apple est en Israël parce que le talent d’ingénierie ici est incroyable. Vous êtes incroyablement importants pour tout ce que nous faisons et tous les produits que nous mettons au point. »