Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

4 manifestants anti-réforme arrêtés à l’aéroport Ben Gurion

Après le blocage du port de Haifa, les manifestants se sont rassemblés par centaines au milieu d'une forte présence policière

La police tentant de faire sortir de force des manifestants du hall d'arrivée de l'aéroport Ben Gurion, le 3 juillet 2023. (Crédit : Esther Wainer-Iluz)
La police tentant de faire sortir de force des manifestants du hall d'arrivée de l'aéroport Ben Gurion, le 3 juillet 2023. (Crédit : Esther Wainer-Iluz)

La police a arrêté lundi quatre manifestants antigouvernementaux lors de manifestations qui se tiennent actuellement à l’aéroport Ben Gurion alors que des milliers de personnes se rassemblent sur le site et que les forces de sécurité utilisent les canons à eau pour les empêcher de bloquer les routes.

Malgré le lancement par Israël d’une opération militaire de grande envergure dans la ville de Jénine, bastion du terrorisme en Cisjordanie, les manifestants qui s’opposent aux efforts du gouvernement pour réformer le système judiciaire se sont rassemblés par centaines lundi après-midi à l’intérieur du terminal principal de l’aéroport Ben Gurion au milieu d’une forte présence policière.

Le matin, d’autres manifestants avaient bloqué l’accès au port de Haïfa.

Selon la police, les quatre manifestants ont été arrêtés pour avoir bloqué la route menant à l’entrée du hall d’arrivée.

Des centaines de manifestants continuent d’affluer vers l’aéroport, dont beaucoup arrivent en train.

Ils ont installé des pancartes et crié des slogans contre la réforme du système judiciaire en cours.

Les organisateurs ont déclaré que la journée de protestation culminerait avec des milliers de personnes bloquant l’accès à l’aéroport Ben Gurion dans l’après-midi, où le mouvement cherche à faire une démonstration de force contre le plan de la coalition pour poursuivre son processus législatif.

Alors que les négociations entre la coalition et l’opposition sur une réforme judiciaire largement acceptée ont échoué, la lutte autour de cette réforme s’est à nouveau intensifiée, le gouvernement se préparant à faire passer unilatéralement certaines parties de la législation.

Les organisateurs de la manifestation israélienne prévoyaient de se rassembler devant le Terminal 3 de Ben Gurion à 17h30, avec des foules de manifestants attendus en voiture et en train. La police, quant à elle, avait déclaré au préalable que le rassemblement ne serait autorisé qu’à l’extérieur du Terminal 1, plus petit, et qu’il serait limité à 5 000 participants, une instruction que les dirigeants de la manifestation ont rejetée et qu’ils ont indiqué qu’ils pourraient ignorer.

La police a été aperçue en train de tenter de repousser les manifestants hors du hall d’arrivée.

Au-delà des manifestations dans les terminaux, on s’attend à ce que de nombreuses personnes sabotent la circulation en se déplaçant en convois sur les routes menant à l’aéroport, la police ayant prévenu qu’elle infligerait des amendes et des retraits de points pour infraction au code de la route à ceux qui encombreraient délibérément les voies de circulation.

Le ministre d’extrême-droite de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, a déclaré dimanche qu’il s’attendait à ce que la police « ne cède pas aux contrevenants ».

Les manifestations s’intensifient alors que la commission de la Constitution, du Droit et de la Justice de la Knesset a entamé ses délibérations sur le projet de loi sur la notion de « caractère raisonnable ».

Des manifestants bloquant l’entrée du port de Haïfa lors d’une manifestation contre la réforme du système judiciaire prévue par le gouvernement, le 3 juillet 2023. (Crédit : Shir Torem/Flash90)

Les membres de la coalition ont promis d’adopter une telle loi avant les congés d’été de la Knesset, à la fin du mois.

Samedi a marqué le 26e week-end de manifestations nationales contre la réforme du système judiciaire. La principale manifestation s’est déroulée, comme d’habitude, dans la rue Kaplan à Tel Aviv. Crowd Solutions, partenaire de la Treizième chaîne, a estimé le nombre de participants à 130 000, tandis que les organisateurs l’ont estimé à 150 000. Au niveau national, les organisateurs ont revendiqué une participation de quelque 286 000 personnes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.