Israël en guerre - Jour 65

Rechercher

Abandon de tracts antisémites: 1 mois de prison pour le fondateur de la Goyim Defense League

Le suprémaciste blanc Jon Minadeo II affirme que les accusations portées contre lui relèvent de la censure de la liberté d'expression

Le fondateur de la Ligue de défense Goyim, Jon Minadeo II, dans une vidéo publiée sur le site Internet de Goyim TV. (Capture d'écran utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)
Le fondateur de la Ligue de défense Goyim, Jon Minadeo II, dans une vidéo publiée sur le site Internet de Goyim TV. (Capture d'écran utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)

JTA — Un célèbre suprémaciste blanc a été condamné à 30 jours de prison, en Floride, pour abandon de tracts antisémites, même si le contenu des tracts n’a pas été pris en compte dans la détermination de la peine.

Jon Minadeo II, fondateur de la Ligue de défense Goyim, a été reconnu coupable d’avoir jeté des tracts lors d’un procès devant jury mercredi dans le comté de Palm Beach. Minadeo avait été arrêté en mars alors qu’il distribuait des tracts antisémites à l’arrière d’un camion U-Haul.

La distribution de tracts antisémites est l’une des principales activités de la Ligue de défense Goyim, que Minadeo a fondée en Californie en 2018. Le groupe est responsable de près de 500 actes de propagande antisémite recensés en 2022, selon l’Anti-Defamation League, ce qui en fait l’un des groupes antisémites américains les plus actifs et importants. Ses membres mettent généralement des tracts antisémites à l’intérieur de sacs en plastique, qu’ils laissent, souvent lestés de pierres, dans des propriétés publiques et privées.

Minadeo s’est installé en Floride l’an dernier, dans l’espoir d’y trouver un environnement plus hospitalier pour les opérations de son groupe.

En fait, une nouvelle loi de l’État de Floride, destinée à freiner les activités néo-nazies, a criminalisé la distribution de matériel haineux ou intimidant sur des propriétés privées.

La loi ayant été adoptée suite à l’arrestation de Minadeo, elle n’a pas été prise en compte dans son procès. Il a déclaré mercredi à un média local, depuis le tribunal, qu’il pensait que ce procès pour abandon de détritus était inapproprié.

« Je pense qu’ils tentent de censurer mon droit à la liberté d’expression en utilisant des tactiques comme l’abandon de déchets », a-t-il déclaré.

Des antisémites devant une banderole sur l’autoroute de Los Angeles déclarant « Kanye a raison au sujet des Juifs » (Oren Segal, via Twitter / utilisé conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)

Minadeo et son groupe ont fait la une des journaux dans le passé pour leurs activités extrémistes, notamment pour avoir organisé des piquets de grève devant des synagogues, dans plusieurs États, brandi des banderoles antisémites et projeté des messages antisémites sur des stades de sport, ou encore déclaré avoir été arrêté par les autorités polonaises pour promotion de l’antisémitisme dans le camp d’extermination d’Auschwitz.

Des groupes néonazis comme la Ligue de défense Goyim profitent de la montée de l’activisme anti-israélien issu de la guerre contre le Hamas, le groupe terroriste au pouvoir à Gaza qui a massacré 1 400 personnes en Israël le 7 octobre, pour l’essentiel des civils, massacrés avec une grande brutalité, pour tenter de recruter de nouveaux membres.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.