Israël en guerre - Jour 142

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Adiel Twito, 32 ans : Une star de télé-réalité qui « aimait nourrir les gens »

Assassinée au Festival Supernova, au kibboutz Reim, le 7 octobre 2023

Adiel Twito, assassinée au Festival Supernova, au kibboutz Reim, le 7 octobre 2023. (Crédit : Facebook)
Adiel Twito, assassinée au Festival Supernova, au kibboutz Reim, le 7 octobre 2023. (Crédit : Facebook)

Adiel Twito, 32 ans, de Petah Tikva, a été assassinée par des terroristes palestiniens du Hamas lors du festival de musique Supernova le 7 octobre, non loin du kibboutz Reim.

Dans les jours qui ont suivi l’assaut, on a pensé qu’Adiel était retenue prisonnière à Gaza, puisque sa voiture et son téléphone portable avaient été retrouvés dans cette zone. Finalement, son corps a été retrouvé et elle a été enterrée à Petah Tikva le 16 octobre.

Elle laisse dans le deuil ses parents, Yoram et Ilana, et ses frères et sœurs, Liraz, Netanel, Aviran et Mor.

Adiel, cheffe cuisinière indépendante et membre de la communauté LGBTQ, était surtout connue pour avoir été finaliste de la deuxième saison de l’émission israélienne « My Kitchen Rules », diffusée en 2020.

Le célèbre chef Haïm Cohen, qui avait servi de juge dans l’émission et avait ensuite travaillé avec Adiel, s’est souvenu de son amour pour le monde culinaire.

« Nous avons rencontré Adiel à une bonne période dans sa vie ; elle était heureuse, elle aimait travailler dans la cuisine », a souligné Cohen. « Elle aimait recevoir des gens et cela se voyait dans son approche à la nourriture et sa générosité. Elle aimait cuisiner pour les autres et cela se voyait en elle. »

Sa sœur, Liraz, a déclaré au site d’information Mako qu’Adiel était unique en son genre.

« Ma sœur ne faisait que du bien, elle avait un cœur énorme », a déclaré Liraz. « Elle était chaleureuse, elle avait un grand cœur et c’est pour cela qu’elle était toujours entourée de gens qui l’aimaient beaucoup. Elle était très aimée et pas du tout conventionnelle. Il est important pour moi que nous parlions de sa magie, à quel point elle est aimée. »

Son amie Reut a lancé un projet au nom d’Adiel, en vendant des tabliers pour 50 shekels avec un dessin de la défunte cheffe. Les recettes seront reversées pour remettre en état et rénover le réfectoire détruit du kibboutz Beeri. « La cuisine était toute la vie d’Adiel. On l’y trouvait jour et nuit, à travers sa cuisine, elle s’exprimait. »

Son amie proche, Tali Moas, a écrit sur Instagram un mois après la mort d’Adiel qu’elle n’arrivait toujours pas à accepter cette perte. Elle dit n’avoir aucune idée de la raison pour laquelle Adiel assistait à cette rave, ce qui n’était généralement pas son genre. « Et je ne le saurai probablement jamais. »

« Comme ton cœur était grand et généreux – et ce ne sont pas que de belles paroles, c’était tellement vrai te concernant », a écrit Moas. « Tu as toujours voulu aider et donner. Et même quand tu traversais des moments difficiles dans ta propre vie, tu te mettais toujours de côté et tu cherchais comment aider. »

« Ce que j’aimais le plus chez toi, c’était ta joie de vivre et la légèreté qui t’habitait. Merci pour toutes les expériences incroyables que j’ai vécues avec toi en Israël et à l’étranger. Merci pour les quantités folles des mets les plus savoureux que j’ai mangés – en particulier le poisson que tu préparais le vendredi, que tu faisais toujours parce que tu savais à quel point je l’attendais avec impatience. Maintenant, je dois être forte parce que j’ai un travail important : t’honorer exactement comme tu l’aurais voulu et comme tu le mérites. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.