Affaire Ramadan : Anne Sinclair victime d’une déferlante antisémite sur Twitter
Rechercher

Affaire Ramadan : Anne Sinclair victime d’une déferlante antisémite sur Twitter

Après avoir posté un article relayant le témoignage d'une victime de l'islamologue, la journaliste a reçu des centaines de messages, avant d'être soutenue

Capture d’écran Anne Sinclair (Crédit : Dailymotion)
Capture d’écran Anne Sinclair (Crédit : Dailymotion)

Dimanche 4 février, en quelques heures seulement, le compte Twitter d’Anne Sinclair a été la cible de dizaines de messages à caractère antisémite, suite au retweet par la fondatrice du Huffington Post-France du témoignage d’une femme se présentant comme victime de Tariq Ramadan.

Parmi les quelques 300 messages présents sous le retweet de l’article de Vanity Fair dévoilant les sévices subis par « Christelle », la jeune femme à l’origine d’une des deux plaintes déposées contre Tariq Ramadan ayant conduit à sa garde à vue et à son incarcération préventive, on trouve de nombreuses allusions à son ex-mari Dominique Strauss-Khan et à… Israël.

« On est abruti quand on dénonce les sionistes qui nous lavent le cerveau du matin au soir ? Cette pouffe (sic) a pollué la télé pendant des décennies et même vieille, elle vient semer la haine entre nous et les musulmans. Tout ça pour le service d’Israël comme son ex mari @dstrausskahn » explique ainsi Artcy de Montauban, qui promettait dans un tweet précédent de détruire tous ses CD de Bernard Lavilliers après avoir appris qu’il s’est « fait polluer par la racaille sioniste ».

Nassim-réac reproche à Anne Sinclair une supposée indignation à deux vitesses : « Par contre les faits immondes des frères juifs d’Anne Sinclair-Schwartz que sont Weinstein et Haziza ne sont pas pour cette Juda « hallucinants » ni « glaçants »,solidarité tribale oblige ».

Au milieu de la cohue de ces attaques orchestrées pour une part par des sympathisants de Dieudonné, Henda Ayari, une autre victime de Tariq Ramadan vient en aide à Anne Sinclair : « Vous avez mon soutien, » lance celle qui a décrit dans un livre la même emprise psychologique et le même type de violences que celles subies par « Christelle ».

Henda Ayari est rapidement rejointe par d’autres journalistes, quelques intellectuels et de nombreux utilisateurs de Twitter qui se pressent aux côtés de l’ex-présentatrice de l’émission politique 7/7.

En début de soirée, Anne Sinclair les remerciera de l’assaut mené contre les messages orduriers la visant.

D’une certaine manière, le « Sinclair-Bashing » se sera finalement retourné contre ces promoteurs. Mais si Anne Sinclair a pu profiter de sa grande popularité, quid des utilisateurs lambdas de Twitter qui doivent parfois faire face à des tombereaux d’insultes ?

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...