Alsheich : les membres de la communauté éthiopienne m’ont piégé
Rechercher

Alsheich : les membres de la communauté éthiopienne m’ont piégé

Le chef de la police avait déclaré qu’il était “naturel” que les policiers soupçonnent particulièrement les Israéliens éthiopiens

Le chef de la police, Roni Alsheich, pendant une réunion à la Knesset, le 9 févier 2016 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le chef de la police, Roni Alsheich, pendant une réunion à la Knesset, le 9 févier 2016 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Roni Alsheich, le chef de la police, a accusé certains membres de la communauté israélienne éthiopienne des répercussions de ses remarques sur le taux de criminalité de la communauté, a annoncé la Deuxième chaîne.

Alsheich s’est attiré des critiques mardi après avoir déclaré qu’il était « naturel » que les forces de l’ordre soient plus suspicieuses à l’égard des Israéliens éthiopiens que pour les autres citoyens.

« Ils m’ont piégé, je ne serai pas surpris si c’était l’une de ses personnes qui passent toute leur vie à agiter les membres de la communauté pour organiser des manifestations », a déclaré mercredi le chef de la police en privé à ses proches, selon la chaîne.

« Leur idéologie élargit les fractures sociales de ce pays, a-t-il déclaré. Ce qui me gène principalement, c’est le fait que cette tempête nuise aux grands efforts que fait la police dans cette communauté. C’est frustrant, mais je n’ai aucune intention de laisser cela m’atteindre. Cela me pousse simplement à faire plus. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...