Rechercher

Arrestation d’un terroriste présumé lors d’un raid nocturne en Cisjordanie

Un homme a été arrêté lors d'une opération conjointe de Tsahal, de la police des frontières et du Shin Bet ; aucun soldat n'a été blessé lors du raid à Bethléem

Illustration : Un homme accrochant un drapeau palestinien à un lampadaire dans la ville de Huwara, dans le nord de la Cisjordanie, au cours d'affrontements avec les troupes israéliennes, le 29 mai 2022. (Crédit: Jaafar Ashtiyeh/AFP)
Illustration : Un homme accrochant un drapeau palestinien à un lampadaire dans la ville de Huwara, dans le nord de la Cisjordanie, au cours d'affrontements avec les troupes israéliennes, le 29 mai 2022. (Crédit: Jaafar Ashtiyeh/AFP)

L’armée a déclaré dimanche matin que les forces de sécurité israéliennes avaient arrêté un suspect terroriste dans la ville de Bethléem, en Cisjordanie, lors d’un raid nocturne.

Aucun soldat israélien n’a été blessé au cours de l’opération et le suspect a été remis aux enquêteurs. Il sera soumis à un interrogatoire.

Les soldats israéliens, ainsi que la police des frontières et le service de sécurité Shin Bet ont mené des opérations nocturnes en Cisjordanie dans le cadre de « l’Opération brise-lames », a déclaré l’armée.

L’armée a lancé cette opération en Cisjordanie en réponse à la « vague de terrorisme meurtrier » qui a débuté en mars et qui a coûté la vie à 19 personnes. Les raids qui ont suivi ont déclenché des affrontements qui ont fait au moins 30 morts parmi les Palestiniens depuis la mi-mars.

Ce week-end, les forces de sécurité ont affronté des Palestiniens lors d’un raid visant à arrêter un homme qui était soupçonné de conduire illégalement des Palestiniens à travers la zone dite de « jonction », le long de la barrière de sécurité. Plusieurs attaquants palestiniens de la récente vague terroriste meurtrière étaient entrés illégalement en Israël depuis la Cisjordanie.

Selon Tsahal, des émeutiers du village de Jaba, au nord de la Cisjordanie, ont jeté des pierres et des cocktails Molotov sur les soldats pendant le raid. Aucun soldat israélien n’a été blessé lors des affrontements.

Tsahal a déclaré que les soldats avaient également arrêté un terroriste présumé à Bethléem et ils ont saisi des armes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...