Arrestations dans le cadre d’une enquête contre le crime organisé
Rechercher

Arrestations dans le cadre d’une enquête contre le crime organisé

Une dizaine d'individus sont, entre autres choses, suspectés d'assassinat, d'extorsion et de de trafic de drogues

Le chef de la police israélienne, Yohanan Danino, lors d'une réunion avec la commission électorale israélienne, le 11 février 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / FLASH90)
Le chef de la police israélienne, Yohanan Danino, lors d'une réunion avec la commission électorale israélienne, le 11 février 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / FLASH90)

La police a arrêté des dizaines de suspects tôt lundi matin, suite à une enquête intensive sur un certain nombre de réseaux criminels notoires israéliens, qui sont accusés d’une série de crimes – trafic de drogue et d’assassinat notamment, a déclaré la police israélienne lundi.

Plus de 50 suspects ont été appréhendés dans leur domiciles à travers Israël et amenés au poste de police pour subir un interrogatoire. Leurs véhicules, leurs propriétés et leurs comptes bancaires ont été saisis.

Ce raid a été l’aboutissement d’une enquête de plusieurs années menée par Lahav 433, l’unité anti-fraude de la police d’Israël conjointement avec la police du district de Tel-Aviv.

Pour le chef de la police, Yohanan Danino, l’opération est « l’une des enquêtes la plus importante jamais menés contre les organisations criminelles, de mémoire récente ».

Les fonctionnaires sont restés largement muets sur les détails de l’enquête en raison de l’injonction de silence toujours en vigueur lundi après-midi.

Les conclusions de l’enquête détaillent un certain nombre d’infractions commises en Israël et à l’étranger, avec des suspects liés à des organisations criminelles connues.

Les fonctionnaires de police ont indiqué qu’ils chercheront à prolonger la détention provisoire de certains des suspects en déposant une requête auprès des magistrats de la cour de Rishon Lezion mardi matin.

« Nous nous n’arrêterons pas d’effectuer des efforts et [de prendre] des mesures dans notre guerre contre [le crime, qui] a généré une liste d’accusations graves contre l’une de ces organisations », a déclaré lundi Danino lors d’une réunion de l’association du barreau israélien à Eilat.

« Nous avons vu une baisse spectaculaire de la criminalité. Dans la criminalité violente et organisée, les taux de vols, de fusillades et d’assassinats sont à leur point le plus bas en deux décennies », a-t-il poursuivi, en ajoutant que la lutte contre la criminalité organisée « crée un effet dissuasif important contre les groupes criminels ».

Les responsables israéliens ont promis au cours des dernières années d’intensifier les opérations contre le crime organisé, en pleine vague d’une série d’attentats à la voiture piégée qui ont secoué les villes israéliennes.

« La semaine dernière, j’ai lu une Une : tous les trois jours, il y a un assassinat en Israël. Dans le sous-titre, j’ai lu la bonne nouvelle : que c’était le chiffre le plus bas en deux décennies », a déclaré Danino, notant qu’aux Etats-Unis le taux de meurtres est 4,5 fois plus élevé qu’en Israël. Il s’était vanté qu’en 2014, il y avait eu moins de meurtres en Israël qu’en Suisse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...