Avec l’aide de groupes juifs, la Floride rétablit le droit de vote aux criminels
Rechercher

Avec l’aide de groupes juifs, la Floride rétablit le droit de vote aux criminels

Le changement opéré dans la constitution permet à 1,4 million de personnes de voter dans cet Etat-pivot

Image d’illustration d'un prisonnier derrière les barreaux (sakhorn38 / iStock via Getty images)
Image d’illustration d'un prisonnier derrière les barreaux (sakhorn38 / iStock via Getty images)

WASHINGTON — Avec l’aide de groupes juifs, la Floride a adopté mardi un amendement dans sa constitution qui rétablit le droit de vote aux criminels.

L’amendement 4 a remporté 64 % des voix. 60 % des suffrages étaient nécessaires pour son adoption.

Plusieurs branches de groupes juifs en Floride, notamment le Religious Action Center du mouvement réformé, la Ligue Anti-Diffamation (ADL), le National Council of Jewish Women et Join for Justice, ont fait campagne en faveur de cet amendement, qui exclut les criminels inculpés pour meurtre et crimes sexuels.

La Floride, un Etat-pivot, pourrait décidément pencher pour les démocrates.

« Kol HaKavod aux communautés réformées de Floride – et de l’ensemble des Etats-Unis – qui se sont organisées et mobilisées pour rendre tout cela possible », a déclaré le mouvement Religious Action Center sur Twitter, en utilisant l’expression hébraïque signifiant « félicitations ».

« C’est énorme : 1,4 million d’habitants de Floride vont récupérer leur droit de vote. »

Plusieurs philanthropes juifs ont contribué à cette campagne, dont
George Soros, Seth Klarman et Stacy Schusterman.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...